La finale de la Ligue des champions : qui va gagner à Istanbul ?

Jean Delaunay

La finale de la Ligue des champions : qui va gagner à Istanbul ?

Le plus grand match de club du monde approche à grands pas. La finale de la Ligue des champions, l’apogée annuelle de la saison des clubs européens, aura lieu le 10 juin à Istanbul. En partenariat avec Media City Qatar.

Le plus grand match de club du monde approche à grands pas, destiné à captiver les fans de football du monde entier. La finale de la Ligue des champions, l’apogée annuelle de la saison des clubs européens, aura lieu le 10 juin à Istanbul.

Cette année, il propose une confrontation passionnante entre deux équipes redoutables : les géants italiens de l’Inter Milan et le mastodonte anglais Manchester City. Alors que l’anticipation grandit, les passionnés de football attendent avec impatience de savoir si le trophée convoité se rendra à Milan ou à Manchester.

Le remarquable parcours de l’Inter Milan vers la finale a surpris de nombreux observateurs. Attiré dans le formidable « groupe de la mort » aux côtés des puissances du Bayern Munich et de Barcelone, l’Inter a défié les attentes. Ils ont assuré une place dans les huitièmes de finale en terminant devant Barcelone avec un match nul crucial au Camp Nou lors de la cinquième journée. Les solides performances défensives de l’Inter les ont propulsés à travers les tours, triomphant de Porto et de Benfica sans encaisser le moindre but. En demi-finale, ils ont affronté leurs féroces rivaux, l’AC Milan, et sont sortis victorieux avec une victoire retentissante 3-0, scellant leur billet pour Istanbul.

Antonio Calanni/Copyright 2023 AP.  Tous les droits sont réservés
L’Inter fête sa finale avec ses fans

La présence de l’Inter en finale a un poids important pour le football italien, car elle marque la représentation du pays dans le plus grand match d’Europe après un long écart. La dernière fois qu’une équipe italienne a remporté le trophée de la Ligue des champions, c’était en 2010 lorsque l’Inter de Jose Mourinho a battu le Bayern Munich. La Juventus, parmi d’autres clubs italiens, a frôlé la gloire mais n’a pas réussi. L’importance de la réussite de l’Inter résonne profondément dans le football italien, suscitant l’espoir d’une résurgence sur la scène européenne.

Mina Rzouki, animatrice de football européen, nous a dit : « Il est extrêmement important que la Serie A soit à nouveau reconnue comme une ligue qui essaie d’innover et d’aller de l’avant, et de revenir au plus haut niveau du football européen. »

« Il y a encore des clichés sur les équipes italiennes, qu’elles sont toutes encore très défensives et jouent au football tactique, alors qu’en fait, elles sont très amusantes. La Serie A a battu la Premier League à plusieurs reprises au cours des dernières années. Malheureusement, nous voyons rarement cela en Ligue des champions car le football italien manque de financement et lorsqu’il est opposé directement à ces géants européens, il n’a souvent pas assez pour les vaincre.

AP Photo
La Serie A a eu quatre vainqueurs en quatre ans

Le chemin de Manchester City vers la finale a été marqué par une impressionnante séquence sans défaite. Ils ont confortablement remporté leur groupe, qui comprenait le Borussia Dortmund, Séville et Copenhague, avec un match à perdre. En huitièmes de finale, City a dominé l’équipe allemande du Red Bull Leipzig, marquant sept buts sur deux manches. Leur affrontement en quart de finale contre l’ancienne équipe de Pep Guardiola, le Bayern Munich, les a vus sortir triomphants avec une victoire convaincante 3-0 à domicile. En demi-finale, ils ont affronté le Real Madrid lors d’un match revanche de la rencontre de l’année précédente, et la performance dominante de City au match retour a abouti à une victoire retentissante 5-1 au total.

Pour Manchester City, cette finale représente une opportunité capitale de remporter son tout premier triomphe en Coupe d’Europe. Sous le mandat de Pep Guardiola, le club s’est approché de manière atrocement proche à plusieurs reprises, y compris une défaite face à son rival de Premier League, Chelsea, lors de la finale de 2021. Depuis leur montée en puissance en 2008, la Coupe d’Europe est restée le trophée insaisissable qui manquait à leur cabinet. Alors qu’ils se disputent le titre, les passionnés de football réfléchissent aux ingrédients clés nécessaires pour que City franchisse enfin la ligne d’arrivée de cette prestigieuse compétition.

« Je pense que pour eux, c’est presque plus psychologique à ce stade. Ils semblent avoir eu un blocage mental », a expliqué Semra Hunter, diffuseur de la Liga.

« Guardiola est un excellent manager mais je pense que cela a beaucoup à voir avec lui plutôt qu’avec les joueurs. Il est connu pour « trop ​​penser » aux grands matchs, car il y a eu beaucoup de pression sur lui pour gagner cette compétition depuis qu’il a quitté Barcelone. Passer 12 ans sans soulever ce trophée est surprenant.

Jon Super/Copyright 2023 L'AP.  Tous les droits sont réservés
Pep a maintenant remporté cinq titres au cours des six dernières saisons avec City

Le stade Ataturk d’Istanbul, lieu de la finale de cette année, évoque les souvenirs d’une confrontation historique de 2005. À cette occasion, l’AC Milan, rival de l’Inter, a affronté Liverpool dans un affrontement inoubliable. Avec la perspective d’une rencontre palpitante rappelant les événements dramatiques du passé, les passionnés de football attendent avec impatience la finale à Istanbul, espérant un spectacle tout aussi captivant.

Le décor est planté pour une bataille épique alors que Manchester City et l’Inter Milan se préparent à s’affronter en finale de la Ligue des champions. Manchester City décrochera-t-il enfin sa première Coupe d’Europe, ou l’Inter Milan ajoutera-t-il un autre trophée à son illustre histoire ?

Laisser un commentaire

trois × 5 =