La chanteuse Britney Spears aurait été frappée par le garde du corps de la star de la NBA Victor Wembanyama

Jean Delaunay

La chanteuse Britney Spears aurait été frappée par le garde du corps de la star de la NBA Victor Wembanyama

Spears affirme avoir été frappée par un agent de sécurité alors qu’elle tentait d’attirer l’attention du basketteur Victor Wembanyama.

Le chanteur a porté plainte à la police après l’incident, a indiqué à l’AFP une personne anonyme.

Britney Spears affirme dans un article sur les réseaux sociaux qu’elle était sur le point de dîner à Las Vegas lorsqu’elle a décidé d’approcher le basketteur des San Antonio Spurs Victor Wembanyama et de le féliciter pour son succès.

Il y avait une foule et beaucoup de bruit alors elle dit qu’elle a tapoté Wembanyama sur l’épaule pour attirer son attention. Au lieu d’un bonjour, elle aurait été frappée au visage par l’un des gardes du corps du joueur.

Voir ce post sur Instagram

Une publication partagée par Maria River Red (@britneyspears)

Wembanyama a déclaré qu’il n’avait aucune idée de qui c’était à l’époque, il pense que Britney Spears l’a attrapé par derrière alors qu’il entrait dans un restaurant d’un casino de Las Vegas, et que le service de sécurité avec lequel il se trouvait a repoussé la pop star.

Wembanyama a déclaré que la sécurité lui avait conseillé de ne s’arrêter pour personne alors qu’il entrait dans le restaurant, conscient qu’une pause pourrait provoquer des remous et permettre à une foule de se former. Il a ajouté qu’on lui avait dit que Spears était la personne qui l’avait attrapé quelques heures plus tard.

Le joueur fera ses débuts en NBA Summer League avec les Spurs vendredi soir à Las Vegas face aux Charlotte Hornets.

Laisser un commentaire

dix-neuf + dix-huit =