Il est temps pour l’Europe d’agir

Martin Goujon

Il est temps pour l’Europe d’agir

La semaine dernière, près de 200 millions de citoyens ont voté aux élections au Parlement européen. La plupart ont voté pour des forces pro-européennes et démocratiques, indiquant clairement dans quel type de société ils souhaitent vivre dans les années à venir.

Leur choix était entre des principes fondamentaux : être pour ou contre la démocratie, être pour ou contre la liberté, être pour ou contre la solidarité, être pour ou contre le projet européen de progrès social et économique et de prospérité partagée. Et maintenant que les votes ont été exprimés, il est temps pour les représentants d’agir – et de le faire de manière responsable.

Nous entrons maintenant dans une période de négociations, où nous discuterons des priorités et d’une feuille de route pour les cinq prochaines années. En tant que socialistes et démocrates, nous sommes prêts au dialogue ; nous sommes prêts à débattre et à construire des alliances dans l’intérêt des Européens. Nous avons nommé le Chancelier allemand Olaf Scholz et le Premier ministre espagnol Pedro Sánchez pour nous représenter, afin de garantir que – en tant que famille politique arrivant en deuxième position avec le plus de voix – nos priorités soient respectées.

Et nous avons une ligne rouge absolue : nous ne négocierons pas avec l’extrême droite.

Aujourd’hui, les dangers présentés par l’extrême droite sont plus vifs que jamais. L’extrême droite européenne a appris à devenir plus présentable, à mieux prétendre représenter les travailleurs, à mieux utiliser sa présence au Parlement pour saper l’existence même de l’UE de l’intérieur.

Nous nous en tenons au principe du candidat commun, mais notre soutien à un candidat à la présidence de la Commission européenne n’est pas un chèque en blanc. Nous, socialistes et démocrates, sommes prêts à discuter et à faire des compromis sur la base du programme que nous avons présenté – un programme dans lequel des millions de citoyens ont confiance, ce qui fait de nous le groupe progressiste le plus important au Parlement.

Nous défendrons un accord vert et social et exigerons que l’UE fasse davantage pour soutenir la transformation de son industrie en un acteur mondial de premier plan, fondé sur des emplois de qualité, une main-d’œuvre qualifiée et des droits des travailleurs renforcés. Cela nous oblige à combler le déficit d’investissement et à développer une économie durable et inclusive avec une approche « Made in Europe », offrant une pleine autonomie stratégique. L’UE doit également s’attaquer à la crise du logement et investir dans des services publics accessibles.

Et enfin, elle doit continuer à soutenir l’Ukraine et à faire respecter l’État de droit.

Les défis auxquels les Européens sont actuellement confrontés sont exceptionnels. La démocratie et l’État de droit restent menacés et le changement climatique s’accélère. La Russie poursuit son agression brutale contre l’Ukraine, menaçant la sécurité et l’intégrité de l’Europe. Et des innocents continuent de mourir dans la guerre entre un gouvernement israélien d’extrême droite et le groupe terroriste Hamas.

Pendant ce temps, des millions d’Européens restent confrontés à des coûts de vie et de logement excessifs, à des conditions de travail précaires, à la discrimination, à l’exclusion sociale et à la pauvreté. Les femmes continuent de se battre pour une véritable égalité et la communauté LGBTQ+ continue de lutter pour ses droits.

. Nous, socialistes et démocrates, sommes prêts à discuter et à trouver des compromis sur la base du programme que nous avons présenté. | Pablo Blazquez Dominguez/Getty Images

Notre priorité est de répondre à ces défis. Le destin de l’Europe doit être de rester un phare de paix, une démocratie prospère où l’État de droit est respecté. Il doit rester le continent de la liberté, des droits individuels et de l’égalité des chances, avec une économie sociale de marché qui concilie justice sociale, progrès et croissance économique, afin que personne ne soit laissé pour compte. Elle doit devenir un leader mondial en matière de politique climatique.

En tant que socialistes et démocrates, nous continuerons à œuvrer pour nos citoyens et pour l’unité. Nous sommes unis pour une Europe sociale, démocratique et durable.

La promesse de notre union réside dans la force, la diversité et le potentiel de nos citoyens. Il est temps d’agir de manière responsable. Il est temps de livrer.

Laisser un commentaire

1 × un =