Hargreaves Landsdown headquarters in Bristol

Jean Delaunay

Hargreaves Lansdown s’apprête à soutenir l’offre publique d’achat du consortium pour un milliard d’euros

Cette offre proposée de 6,3 milliards d’euros pour le plus grand courtier en valeurs mobilières du Royaume-Uni fait suite à trois approches précédentes du consortium au cours des derniers mois.

Hargreaves Lansdown a révélé qu’il était en discussion avec un groupe dirigé par la société de capital-investissement CVC Capital et le fonds de richesse d’Abou Dhabi concernant une potentielle approche de rachat d’une valeur de 5,4 milliards de livres sterling (6,39 milliards d’euros).

Le conseil d’administration de la société de services financiers a déclaré aux investisseurs qu’il serait disposé à recommander un tel accord si le consortium présentait une offre solide. La société a révélé que cela faisait suite à trois approches précédentes du consortium au cours des derniers mois.

Mardi, Hargreaves Lansdown a confirmé la réception de la dernière proposition non contraignante du consortium, qui comprend la société de capital-investissement luxembourgeoise CVC, Nordic Capital et Platinum Ivy, une filiale de l’Abu Dhabi Investment Authority.

La proposition valorise la société à 1 140 pence par action, y compris un dividende annuel de 30 pence pour les investisseurs.

Dans un communiqué, la société a lancé une mise en garde : « Il ne peut y avoir aucune certitude qu’une offre ferme sera faite sur Hargreaves Lansdown, ni quant aux conditions dans lesquelles une offre ferme pourrait être faite ».

Les analystes estiment que l’annonce pourrait donner lieu à une offre plus élevée ou qu’un autre soumissionnaire pourrait émerger. Rahim Karim d’Investec a déclaré au Times : « Nous comprenons le désir du conseil d’administration de s’engager avec le consortium, mais nous ne considérons pas non plus cette offre comme un coup de grâce. »

Le délai imparti au consortium pour confirmer s’il fera une offre ferme a été prolongé jusqu’au 19 juillet.

Hargreaves Lansdown, basée à Bristol, est la plateforme d’investissement de détail la plus utilisée au Royaume-Uni, avec environ 1,86 million de clients détenant 149,7 milliards de livres sterling d’actions, de fonds et d’autres actifs.

Elle a été cofondée en 1981 par Peter Hargreaves et Stephen Lansdown. Tous deux ont vendu leurs participations ces dernières années, mais détiennent encore ensemble environ un quart de la société.

Suite à cette annonce, les actions de la société de bourse ont bondi de 5,2% mardi après-midi.

Laisser un commentaire

seize − un =