A Google sign hangs over an entrance to the company

Jean Delaunay

Google annonce un financement de 25 millions d’euros pour la formation à l’IA en Europe

Google a dévoilé une nouvelle initiative visant à proposer une formation aux compétences en IA en Europe.

Google a lancé une initiative d’intelligence artificielle (IA) en Europe, annonçant un financement de 25 millions d’euros pour soutenir la formation.

Le géant multinational de la technologie a déclaré qu’il commencerait par fournir 10 millions d’euros pour doter les Européens de nouvelles compétences « afin d’éviter d’être laissés pour compte ».

Google recherche des candidatures auprès d’organisations pour aider à atteindre ceux qui peuvent le plus bénéficier de la formation et a déclaré que l’accent serait mis sur l’aide aux « communautés vulnérables et mal desservies ».

L’initiative est en partenariat avec la fondation à but non lucratif basée au Royaume-Uni, le Centre for Public Impact.

« L’Europe peut montrer la voie en exploitant l’IA pour créer une économie forte et équitable, avec des industries plus productives, un travail plus significatif et de nombreux nouveaux types d’emplois », a écrit Matt Brittin, président de Google Europe, Moyen-Orient et Afrique, dans un communiqué. article de blog.

« Nous voulons jouer notre rôle dans l’autonomisation de la main-d’œuvre européenne, en soutenant les personnes dans le changement, afin que chacun puisse en bénéficier. »

Google a lancé une initiative en 2015 qui a formé 12 millions de personnes en Europe aux compétences numériques, a ajouté la société.

Cette nouvelle « AI Opportunity Initiative » comprendra également de nouveaux programmes visant à développer les startups en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique.

« L’IA a un énorme potentiel pour transformer le monde pour le mieux. Pourtant, les recherches montrent que les avantages de l’IA pourraient exacerber les inégalités existantes, notamment en termes de sécurité économique et d’emploi », a déclaré Adrian Brown, directeur exécutif du Center for Public Impact.

« Ce nouveau programme aidera les citoyens de toute l’Europe à développer leurs connaissances, leurs compétences et leur confiance en l’IA, en veillant à ce que personne ne soit laissé pour compte. »

La Commission européenne souhaite que 80 % de la population de l’UE possède des compétences numériques de base d’ici 2030.

Selon Eurostat, environ 56 pour cent de la population âgée de 16 à 74 ans possède des « compétences numériques globales de base », avec de grandes différences entre les États de l’UE.

Alors que plus de 80 pour cent des habitants des Pays-Bas et de la Finlande possédaient des compétences numériques de base, seuls 28 pour cent des Roumains et 36 pour cent des Bulgares les possédaient.

Laisser un commentaire

neuf + deux =