Geneviève de Fontenay, ancienne présidente du comité Miss France, décède à 90 ans

Jean Delaunay

Geneviève de Fontenay, ancienne présidente du comité Miss France, décède à 90 ans

L’ancienne patronne du concours de beauté français est décédée à l’âge de 90 ans. Elle s’était retirée de la vie publique pendant plusieurs années.

Geneviève de Fontenay, figure historique du concours Miss France avant de devenir persona non grata, est décédée à l’âge de 90 ans.

Loin de la vie publique depuis des années, elle a été mise en examen en juin dernier pour injures transphobes et incitation à la discrimination.

L’emblématique « Miss des Misses », de Fontenay a quitté le concours en 2010 suite à des divergences d’opinion. Défendant une image conservatrice de la féminité, elle est peu à peu ostracisée.

En 2002, le géant européen de la télé-réalité Endemol a repris Miss France. La « dame au chapeau » et Endemol en sont rapidement venues aux mains dans un « conflit éthique », comme elle l’a dit, à propos de l’organisation du concours et de la cérémonie.

Elle a fini par claquer la porte pour lancer son propre concours national dissident Miss Prestige, déclenchant une bataille juridique avec Endemol.

THOMAS SAMSON / AFP
Geneviève de Fontenay avec les anciens de Miss Nationale 2011

Née le 30 août 1932 à Longwy (en Meurthe-et-Moselle, nord-est de la France) dans une famille de dix enfants, dont elle est l’aînée, Geneviève Mulmann se fait rapidement remarquer par ses tenues, portant des tailleurs chics de son adolescence.

En 1954, elle rencontre le président de la structure Miss France de l’époque, Louis Poirot, dit de Fontenay, de 24 ans son aîné.

Élue « Miss Elégance » en 1957, Geneviève de Fontenay passe quelques temps comme mannequin pour Balenciaga.

Elle prend la direction exclusive du Comité Miss France en 1981, après le décès de Louis de Fontenay.

Connue pour son fort caractère, elle a boycotté le centenaire des concours de beauté en France organisé par TF1 fin 2020. Geneviève de Fontenay a rejeté la date de 1920 – date du premier concours de « la plus belle femme de France » – au profit de 1928, date à laquelle elle fut rebaptisée « Miss France ».

Laisser un commentaire

dix + 12 =