American Public Power Association

Milos Schmidt

Énergie propre : le Portugal commencera à construire son plus grand parc éolien au début de l’année prochaine

Le parc éolien sera intégré au complexe hydroélectrique de Tâmega, l’un des plus grands projets hydroélectriques réalisés en Europe au cours des 25 dernières années.

Un nouveau parc éolien au Portugal a obtenu l’approbation environnementale du gouvernement et, une fois construit, il deviendra le plus grand du pays.

La société d’énergie renouvelable Iberdrola intégrera la centrale dans le complexe hydroélectrique de pompage-turbinage de Tâmega, dans le nord du Portugal.

Le nouveau parc éolien aura une capacité de 274 MW, capable de soutenir la consommation annuelle de 128 000 foyers.

Iberdrola affirme qu’elle introduira une série de mesures pour protéger l’environnement autour de la nouvelle usine.

Le plus grand parc éolien du Portugal obtient le feu vert

Iberdrola a obtenu le deuxième et dernier permis environnemental pour le projet Tâmega Eólico, connu sous le nom de DCAPE (« Decisão da conformidade ambiental do projeto de execução » – Décision de conformité environnementale du projet d’exécution).

La prochaine étape consistera à demander une licence de production auprès de la Direction générale portugaise de l’énergie et de la géologie. L’objectif d’Iberdrola est de commencer les travaux début 2025.

Le nouveau projet de la société énergétique deviendra le plus grand projet d’énergie hybride propre au Portugal.

Le parc éolien utilisera la même connexion au réseau que le complexe hydroélectrique de pompage-turbinage de Tâmega, maximisant ainsi la capacité du point de connexion.

« Les deux technologies se compléteront pour maximiser le rendement et la production, en optimisant l’infrastructure électrique », a indiqué l’entreprise dans un communiqué de presse.

L’impact environnemental du plus grand parc éolien du Portugal

L’usine utilisera les mêmes routes et installations déjà utilisées au complexe de Tâmega, minimisant ainsi son impact environnemental.

Iberdrola déclare également qu’elle mettra en œuvre une série de mesures pour soutenir les écosystèmes sur le site du parc éolien. Celles-ci incluront certaines des initiatives déjà en place au complexe de Tâmega, telles que la plantation d’espèces indigènes et la gestion forestière.

La faune sera également soutenue par la plantation d’arbres fruitiers, la restauration d’étangs et l’installation de nichoirs pour chauves-souris.

L’entreprise introduira une série de programmes de surveillance des systèmes écologiques pour les animaux tels que les chauves-souris et les loups ainsi que pour les plantes et les habitats naturels.

Le Portugal abrite l’une des plus grandes centrales hydroélectriques d’Europe

Le projet hydroélectrique de Tâmega est l’un des plus grands projets hydroélectriques réalisés en Europe au cours des 25 dernières années.

Il est composé de trois centrales : la centrale hydroélectrique d’Alto Tâmega, d’une capacité installée de 160 MW, la centrale de pompage-turbinage de Gouvães (880 MW) et la centrale de Daivões (118 MW), ces deux dernières en activité depuis 2022.

Le complexe est capable de produire 1 766 GWh par an, suffisamment pour répondre aux besoins énergétiques des communes voisines et des villes de Braga et Guimarães (440 000 logements).

Il dispose également d’une capacité de stockage de 40 millions de kWh, soit l’équivalent de l’énergie consommée par 11 millions de personnes pendant 24 heures dans leur logement.

Tâmega évite actuellement l’émission de 1,2 million de tonnes de CO2 par an et évite l’importation de plus de 160 000 tonnes de pétrole par an.

Laisser un commentaire

dix-sept − 10 =