a wild bear

Jean Delaunay

En Roumanie, les ours sauvages trouvent un nouveau foyer alors que les observations se multiplient

Les autorités prévoient de relocaliser près de 30 ours au sanctuaire de Zărnești suite à un reportage d’L’Observatoire de l’Europe sur l’augmentation des rencontres avec des ours.

Les autorités roumaines ont décidé de déplacer 30 ours de Transfăgărășan vers le sanctuaire de Zărnești, à la suite d’un reportage d’L’Observatoire de l’Europe Roumanie. Cette décision intervient alors que le ministre de l’Environnement envisage de prendre une ordonnance ou de modifier la loi pour remédier au problème de la présence trop fréquente d’ours.

L’année dernière, plus de 400 ours ont été aperçus à Vidraru-Transfăgărășan et cette année, à l’approche de la saison touristique, ce sont déjà 120. Chaque observation entraîne une intervention policière, la situation devient donc grave.

Dans une déclaration à L’Observatoire de l’Europe, le ministre de l’Environnement a déclaré : « Nous allons résoudre ce problème rapidement » et un décret ou une loi sera promulgué pour permettre la relocalisation.

La relocalisation garantira la sécurité des habitants et des touristes et les ours seront déplacés vers une zone protégée où ils pourront vivre sans représenter une menace pour les humains.

Le sanctuaire de Zărnești dispose des installations et du personnel pour accueillir les ours.

Laisser un commentaire

19 + un =