Estonia

Jean Delaunay

En direct. Sommet de l’UE : agenda stratégique, emplois de haut niveau et Zelensky en Ukraine au menu

Les dirigeants de l’UE se réunissent jeudi et vendredi à Bruxelles pour un sommet visant à nommer les hauts responsables et à signer un accord de sécurité avec le dirigeant ukrainien Volodymyr Zelenskyy.

Les citoyens européens se sont rendus aux urnes du 6 au 9 juin pour décider de la composition du Parlement européen. C’est désormais au tour de leurs dirigeants de décider qui dirigera les grandes institutions bruxelloises pour les cinq prochaines années et quelle politique ils suivront.

L’ordre du jour du sommet européen de cette semaine comprend le soutien militaire à l’Ukraine, la vision du prochain mandat de cinq ans, le Moyen-Orient, la migration, la défense et la sécurité, ainsi que les postes les plus élevés de l’UE.

Après avoir pris la température post-électorale lors d’une réunion informelle la semaine dernière, les 27 dirigeants européens devraient désormais se mettre d’accord sur une série de noms précuits pour diriger la Commission européenne, le Conseil européen et la politique étrangère du bloc.

Les candidats probables sont l’Allemande Ursula von der Leyen à la tête de l’exécutif européen, le Portugais António Costa à la présidence du Conseil européen et Kaja Kallas à la tête des Affaires étrangères.

Après avoir essayé et échoué la semaine dernière, six négociateurs – le Polonais Donald Tusk, le Grec Kyriakos Mitsotakis, l’Allemand Olaf Scholz, l’Espagnol Pedro Sánchez, le Français Emmanuel Macron et le Néerlandais Mark Rutte – ont tenu un appel téléphonique plus tôt cette semaine pour réaffirmer leur liste de candidats.

Les dirigeants européens approuveront-ils la décision des six ? Comment l’Italie et la Hongrie réagiront-elles si elles sont exclues du circuit ? Et l’UE réussira-t-elle à débloquer l’aide militaire à l’Ukraine ? Suivez notre blog en direct pour vous assurer de ne manquer aucune astuce.

Laisser un commentaire

16 − 11 =