FILE - Israel

Jean Delaunay

En direct. Les Israéliens sont divisés sur la réponse aux attaques iraniennes, dans un contexte d’efforts frénétiques pour éviter une escalade

Israël a exhorté 32 pays à imposer des sanctions contre le programme de développement de missiles iranien.

Le gouvernement israélien est en train de lancer une « offensive diplomatique » internationale exigeant que le monde sanctionne le programme de développement de missiles iranien à la suite d’un barrage de frappes ce week-end.

L’Iran a lancé samedi des centaines de missiles et de drones sur des cibles israéliennes, mais les systèmes de défense et les avions de combat israéliens, américains et britanniques en ont intercepté la grande majorité. Israël s’est engagé à riposter et mène ce que son ministre des Affaires étrangères a qualifié d’« offensive diplomatique ».

Alors que les gouvernements occidentaux s’empressent de désamorcer les tensions entre les deux pays et d’éviter de nouveaux conflits, un nouveau sondage de l’Université de Tel Aviv et de l’Université hébraïque d’Israël montre que les Israéliens sont divisés sur la question de savoir si et comment leur gouvernement doit répondre aux attaques iraniennes.

Selon l’enquête, 52 % pensent qu’Israël devrait éviter de riposter et tenter de mettre fin au cycle actuel du conflit, tandis que 48 % estiment qu’Israël devrait réagir même si cela signifie que le conflit continue.

Suivez les derniers développements ci-dessous.

Laisser un commentaire

2 × deux =