We have selected the best signature dish for every Euro 2024 host city

Jean Delaunay

En Allemagne pour l’Euro 2024 ? Voici quelle nourriture vous devriez avoir dans chaque ville hôte

Vous allez à Berlin pour la finale ? Assurez-vous de prendre une saucisse au curry sur le chemin du stade.

Si vous êtes un fan de football en pèlerinage en Allemagne pour l’Euro 2024 cet été, assurez-vous de compléter votre voyage avec de la bonne et authentique cuisine locale.

L’Allemagne est un pays diversifié avec un héritage culinaire riche et solide, et nous avons sélectionné la meilleure assiette locale pour chaque ville hôte, afin que vous n’ayez pas besoin de la rechercher sur Google pendant que vous faites un agréable voyage en train à travers les Alpes bavaroises ou les plaines westphaliennes.

Berlin – Saucisse au curry

Considéré comme l’incarnation de la culture berlinoise, ce street food se compose de saucisses de porc cuites à la vapeur et frites, coupées en deux et garnies d’un ketchup au curry. Il accompagne généralement un petit pain ou des frites et promet d’être l’un des succès culinaires les plus alléchants de l’Euro 2024.

Currywurst, saucisse allemande avec sauce au curry, servie sur un carton au Konnopke's Imbiß, un fast-food situé à la station de U-Bahn Eberswalder Straße à Berlin
Currywurst, saucisse allemande avec sauce au curry, servie sur un carton au Konnopke’s Imbiß, un fast-food situé à la station de U-Bahn Eberswalder Straße à Berlin

Dortmund – Pfefferpotthast

Difficile à prononcer, mais agréable à regarder, ce ragoût westphalien est un symbole du style alimentaire robuste de la région. Il est préparé avec du bœuf, des oignons et servi avec du pain ou des pommes de terre. Il pimentera vos journées avec sa généreuse couche de poivre et peut également être facilement consommé pendant les étés allemands, car les températures à Dortmund ne dépassent généralement pas 23 degrés.

Pfefferpotthast
Pfefferpotthast

Hambourg – Labskaus

La ville portuaire de Hambourg a une fière histoire maritime. Labskaus est devenu populaire il y a des siècles en tant que plaque robuste créée pour durer lors de longues traversées maritimes. Sa riche combinaison de hareng mariné, d’œufs au plat, de pommes de terre, de betterave rouge et de maïs constitue un repas réconfortant et savoureux, qui a même récemment trouvé sa place dans les cuisines gastronomiques.

Une assiette traditionnelle de labskaus
Une assiette traditionnelle de labskaus

Francfort – Grüne Soße (Sauce Verte)

Nous savons que c’est l’été et que vous souhaitez vous en tenir aux repas légers, alors au lieu de l’habituelle Frankfurter Würstchen (saucisse de Francfort), pourquoi ne pas essayer une Grüne Soße plus fraîche ? Il s’agit d’une assiette populaire composée de crème sure et de sept herbes fraîches, dont l’oseille, la ciboulette et le barnet. Il est souvent servi avec des pommes de terre et des œufs durs.

Frankfurter Grüne Soße
Frankfurter Grüne Soße » (Sauce verte de Francfort)

Munich – Schweinshaxe (Jarret de porc)

Etes-vous même à Munich sans Schweinshaxe ? Il s’agit d’une recette rôtie bavaroise par excellence, préparée avec la partie charnue de la cuisse située sous le genou de porc. Un régal incontournable de l’Oktoberfest avec une peau croustillante et craquelée et une âme juteuse et tendre cuite lentement à la perfection.

Une assiette de Schweinshaxe bavarois
Une assiette de Schweinshaxe bavarois

Lepizig – Eierschecke

Nous n’avons pas oublié la pâtisserie ! L’élément phare de Lepizig est un gâteau avec une couche intermédiaire de cheesecake à base de fromage blanc et un dessus de crème anglaise à la vanille. Son aspect épais est dû à son glaçage composé de farine, sucre, œufs et crème. C’est une institution en Saxe et en Thuringe et le symbole de la passion de la région pour les desserts crémeux et fourrés à la crème.

Chèque Eiers
Chèque Eiers

Stuttgart – Maultaschen

Stuggart sacs à bouche sont une sorte de grosses boulettes de pâtes farcies de viande fumée, d’épinards, d’oignons, de viande hachée et parfumées d’herbes et d’épices. La légende raconte qu’ils ont été créés par des moines qui voulaient cacher la viande pendant les périodes de Carême où la consommation de viande était interdite. Ils sont également connus sous le nom de raviolis souabes.

Maultaschen de Stuttgart
Maultaschen de Stuttgart

Cologne – Sauerbraten rhénan

La saveur unique de ce rôti braisé est donnée par plusieurs jours de marinage dans le vin. À Cologne, on le préparait à l’origine avec de la viande de cheval, mais aujourd’hui, on le prépare principalement à base de bœuf. Le goût sucré de la sauce sur laquelle repose la viande peut contenir soit du sirop de betterave sucrière, de la compote de pommes ou du pain d’épices.

Sauerbraten rhénan
Sauerbraten rhénan

Düsseldorf – Senfrostbraten

La spécialité de Düsseldorf est un rôti à la moutarde composé d’un rumsteck préparé avec une croûte de moutarde spéciale, qui a valu à Düsseldorf sa réputation de « ville de la moutarde ». C’est un plat de viande copieux qui se déguste avec une bière Atbier locale, une bière rhénane de couleur cuivre.

Senfrostbraten
Senfrostbraten

Gelsenkirchen – Ciel et Erde

Himmel und Erde – littéralement Le ciel et la terre – est un repas traditionnel de la région industrielle allemande de la Ruhr. Il est préparé avec de la compote de pommes (le « ciel ») et de la purée de pommes de terre (la « terre ») avec une abondante touche d’oignons frits et de pudding.

Ciel et Erde
Ciel et Erde

Laisser un commentaire

quatre × 3 =