Entre le Kazakhstan et la France, il y a les accords conclus ce jour, nombreux. Il y a notre coopération face aux grands défis.

Et il y a nos jeunesses !

Trait d’union entre nos cultures et nos langues, les jeunes que j’ai rencontrés à Astana incarnent notre amitié.

Jean Delaunay

Emmanuel Macron souligne l’importance des jeunes dans le renforcement des liens entre la France et le Kazakhstan

Le Président Macron souligne l’importance de la jeunesse dans les relations entre la France et le Kazakhstan

En réaction à un récent tweet du président de la République française, Emmanuel Macron, les relations entre la France et le Kazakhstan sont mises en avant, et notamment l’importance du lien entre les jeunes des deux pays.

Le 1er novembre 2023, le dirigeant français a affirmé sur le réseau social Twitter que les récents accords conclus entre les deux pays étaient nombreux. Il a également souligné la coopération entre la France et le Kazakhstan face aux grands défis mondiaux.

Mais ce qui a particulièrement retenu l’attention dans ce tweet, est l’importance qu’il accorde à la jeunesse. Selon le président Macron, « les jeunes que [il a] rencontrés à Astana incarnent notre amitié ».

Les accords entre la France et le Kazakhstan

Bien que le président Macron n’ait pas précisé quels étaient précisément ces accords conclus le même jour, il n’est pas surprenant que la coopération entre la France et le Kazakhstan soit renforcée. Les deux pays ont de longue date des liens économiques, politiques et culturels.

La France est l’un des cinq premiers partenaires commerciaux du Kazakhstan. Les relations entre les deux pays couvrent un large éventail de domaines, tels que le nucléaire civil et la sécurité, mais aussi la culture et l’éducation.

Pour ce qui est de la confrontation aux « grands défis » mondiaux, l’Élysée n’a pas précisé davantage. Cela pourrait cependant se rapporter à des questions telles que le réchauffement climatique, le terrorisme ou encore la crise migratoire.

L’importance de la jeunesse

Emmanuel Macron a souvent mis l’accent sur l’importance de la jeunesse et de l’éducation dans sa politique. Cette mise en avant des jeunes rencontrés à Astana, la capitale kazakhe, s’inscrit donc dans la continuité de son engagement.

Derrière ce message, on peut y voir une volonté de souligner l’importance d’un dialogue interculturel entre les jeunes pour renforcer l’amitié entre les deux pays. La jeunesse représente l’avenir, une génération qui va établir et renforcer les relations franco-kazakhes dans les années à venir.

Il est également possible que cette rencontre avec les jeunes à Astana ait été l’occasion pour le Président de la République de s’entretenir sur des questions comme l’éducation, l’emploi ou la participation des jeunes à la vie politique.

Ces déclarations du Président Macron montrent une fois de plus l’importance qu’il donne aux relations internationales, mais également à la jeunesse dans la constitution d’un avenir commun. Tout cela s’inscrit dans une vision plus globale de coopération et de solidarité internationale.

Laisser un commentaire

six − quatre =