Dans un monde où les grandes puissances voudraient redevenir hégémoniques, où d’autres deviennent imprévisibles, il est bon de savoir compter sur des partenaires et amis avec qui partager et bâtir de nouvelles perspectives.

Le Kazakhstan et la France sont de ceux-là.

Jean Delaunay

Emmanuel Macron s’exprime en kazakh sur Twitter, soulignante le rôle de la France et du Kazakhstan sur la scène internationale

Macron tweete en kazakh : signe fort de diplomatique

Dans un tweet insolite diffusé le 1er novembre 2023, le président de la République française, Emmanuel Macron, a choisi de s’exprimer en kazakh. Une décision inhabituelle qui marque un certain tournant dans la diplomatie française vis-à-vis du Kazakhstan et plus largement de la région centrale de l’Asie.

Un appel à la coopération internationale

Le contenu du message présidentiel résonne comme un appel à la coopération internationale. La traduction du tweet donne : « Dans un monde où de grandes puissances sont retombées dans le rétrograde, mais où certains sont dans l’attente d’actions irréversible, il est très précieux d’avoir des partenaires et des amis pour partager et co-construire de nouvelles perspectives. Le Kazakhstan et la France en font partie. » Ce message, clairement tourné vers l’avenir, appelle à une collaboration étroite entre la France et le Kazakhstan. Il exprime également l’importance de créer conjointement de nouvelles perspectives en ces temps incertains.

L’enjeu du Kazakhstan pour la France

Mais alors, pourquoi le Kazakhstan? Pays enclavé en Asie centrale, le Kazakhstan est riche en ressources naturelles, notamment en hydrocarbures. Il est également considéré comme un acteur clé pour la stabilité de la région. Or, au-delà des enjeux économiques, le choix de Macron d’adresser un message en langue kazakhe indique un réel désir de la France d’approfondir les relations bilatérales.

Diplomatie et symbolisme du langage

Ce langage est également fort en symbolisme diplomatique. Le choix de s’exprimer dans la langue de son interlocuteur a toujours été une façon de montrer du respect et de favoriser un environnement de dialogue constructif. En tweetant en kazakh, Emmanuel Macron envoie un signal fort de respect et de reconnaissance envers le Kazakhstan et son peuple.

En fin de compte, ce tweet du Président Macron est un brillant exemple de diplomatie numérique, utilisant la portée mondiale des médias sociaux pour renforcer les relations internationales.

Pour ce qui est de la suite des relations franco-kazakhes, nous ne pouvons que spéculer, mais il semble clair que ce tweet symbolise la volonté du président Macron d’engager la France dans un dialogue profond et productif avec le Kazakhstan.

Laisser un commentaire

4 × trois =