Jean Delaunay

Emmanuel Macron s’engage à poursuivre ‘à fond la caisse’ la politique de simplification

macron se réengage en faveur de la simplification

Dans un tweet publié ce 24 février 2024, le président de la République Française, Emmanuel Macron, a réaffirmé son engagement à poursuivre l’effort de simplification initié lors de son premier mandat. Ce tweet intervient à un moment crucial, alors que le pays est toujours en train de se remettre de la crise sanitaire et économique découlant de la pandémie de coronavirus.

une stratégie déjà entamée lors du premier mandat

Lors de son premier mandat, Macron avait fait de la simplification une de ses priorités. Il s’agissait de rendre l’administration plus accessible aux citoyens et de faciliter le fonctionnement des entreprises. Une démarche qui avait été couronnée de succès mais qui avait également soulevé des critiques, certains accusant le président de détruire le service public au nom de la simplification.

Dans son tweet, le président Macron semble réitérer son intention de poursuivre cette stratégie, affirmant qu’il va « continuer à fond la caisse sur la simplification. » Il précise également qu’il prend l’engagement de le faire, signe qu’il compte faire de cette question une des priorités de son second mandat.

un engagement qui soulève des questions

Cet engagement public du président soulève à la fois espoir et inquiétude. Espoir car la simplification de l’administration est un objectif ambitieux qui pourrait faciliter la vie de millions de Français. Inquiétude car la réorganisation de l’administration n’est pas une mince affaire et pourrait conduire à des perturbations.

Néanmoins, cette déclaration promet de relancer le débat sur la simplification et son impact sur le service public. Elle montre en outre que le président Macron a l’intention de tenir les promesses faites lors de sa campagne, malgré les défis sans précédent auxquels la France est actuellement confrontée.

Il ne reste plus qu’à attendre et voir comment le président va mettre en pratique cet engagement, et quel impact il aura sur la France et son administration.

Laisser un commentaire

1 × 3 =