À Samarcande, accompagné par de nombreuses entreprises françaises, je suis venu témoigner du potentiel de coopération entre nos pays.

Nos relations économiques avec l’Ouzbékistan connaissent un véritable essor. Aujourd’hui nous les ancrons dans le temps.

Jean Delaunay

Emmanuel Macron salue un ‘essor’ des relations économiques entre la France et l’Ouzbékistan lors de sa visite à Samarcande

Macron témoigne du potentiel de coopération franco-ouzbèque

En déplacement à Samarcande avec une délégation d’entreprises françaises, le président français, Emmanuel Macron, a exprimé sur Twitter son soutien à la coopération entre la France et l’Ouzbékistan. Avec ce tweet, qui illustre son propos avec une image de son déplacement, il souligne que les relations économiques entre les deux pays connaissent un « véritable essor ».

Un avenir économique commun

Les assertions du président témoignent clairement des efforts que fait l’Hexagone pour renforcer ses liens économiques avec l’Ouzbékistan. Les entreprises françaises présentes à ses côtés sont sans doute là pour profiter de nouvelles opportunités d’affaires. À l’heure actuelle, les détails de ces opportunités potentiels ne sont pas précisés, mais la présence du président lui-même sur place témoigne de l’importance qu’il accorde à cette coopération.

Ancre dans le temps

Macron met également en avant une vision à long terme des relations entre les deux pays. En parlant de « les ancrons dans le temps », il sous-entend que la France n’est pas intéressée par une coopération à court terme, mais par une relation économique durables et mutuellement bénéfique. Cette déclaration pourra être interprétée comme un engagement fort du président pour le développement de l’économie française à l’international.

Cette approche s’inscrit dans une volonté plus large de la politique étrangère française de renforcer ses liens non seulement avec l’Ouzbékistan, mais également avec toute l’Asie centrale.

À l’avenir, il faudra surveiller de près comment ces engagements se traduisent dans des accords concrets qui peuvent profiter à la France et à l’Ouzbékistan. À cet égard, cet engagement de Macron peut être un indice précieux pour anticiper la direction des activités économiques françaises dans les années à venir.

Laisser un commentaire

trois × trois =