Jean Delaunay

Emmanuel Macron exprime son optimisme pour l’Euro 2024 organisé par l’Allemagne

L’enthousiasme présidentiel pour l’Euro 2024

Emmanuel Macron, président de la France, pourrait bien être le plus grand fan de football du pays. En effet, le chef d’État a récemment tweeté un message d’encouragement et d’optimisme, avec un clin d’oeil aux prochaines compétitions internationales qui vont se tenir en 2024. Dans son message, le président Macron semble faire allusion à un match de football récent entre l’Allemagne et la France qui s’est terminé sur un score de 1-1.

Il utilise cette occasion pour féliciter l’Allemagne, pays hôte de l’Euro 2024, soulignant la compétence de ce dernier à organiser de tels événements d’envergure. Macron n’hésite pas non plus à exprimer son espoir pour la performance de la France lors de cet événement.

La France et l’Euro 2024 : un enjeu majeur

Il est évident que l’Euro 2024 revêt une importance particulière pour la France. Étant dont l’histoire sportive récente est placée sous le signe de la réussite (victoire en Coupe du monde 2018), Le président Macron et à travers lui, la France entière, semble avoir de grandes attentes pour cette compétition qui se tiendra outre-Rhin.

Le dernier tweet d’Emmanuel Macron souligne également l’esprit bon enfant et sportif qui entoure l’événement. L’utilisation de l’émoji « doigts croisés » 🤞 en fin de message montre une forme d’enthousiasme et d’optimisme, propre à toute compétition sportive.

Le rôle du sport dans la politique

Une fois de plus, la politique s’entremêle au sport d’une certaine façon. En tant que chef d’État, Emmanuel Macron se fait ici le porte-parole de l’optimisme des français pour l’Euro 2024. Il utilise également ce tweet pour souligner les liens qui unissent la France et l’Allemagne, deux pays souvent considérés comme les « moteurs » de l’Union européenne.

En effet, la capacité de l’Allemagne à organiser l’Euro 2024 est applaudie, Macron exprimant son impatience et sa confiance en nos voisins outre-Rhin.

Ainsi, même si la politique et le sport sont deux sphères que l’on peut considérer comme distinctes, elles s’entrecroisent souvent, notamment lors d’événements sportifs internationaux d’envergure tels que l’Euro 2024. Le football devient alors plus qu’un sport, mais un véritable outil de soft power à la portée des leaders politiques.

Laisser un commentaire

3 + onze =