Emmanuel Macron (et tout Paris) dans la merde

Martin Goujon

Emmanuel Macron (et tout Paris) dans la merde

Bienvenue sur Declassified, une chronique hebdomadaire d’humour.

Marketing : « Hé les gars, j’ai une super idée ! Pourquoi ne pas organiser la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques le long de la Seine ?

Sécurité : « Vous plaisantez, n’est-ce pas ? Ce sera le rêve d’un terroriste. Sommes-nous en train de faire du fait d’être abattu par un tireur d’élite un événement olympique ?

Marketing : « Calme-toi, tout ira bien. Nous pourrions même faire nager des gens dans la rivière.

Santé environnementale (crache du café): « Dans la Seine ? Tu sais que c’est littéralement plein de merde ? Sommes-nous en train de faire de « contracter la dysenterie » un événement olympique ?

Avance rapide jusqu’à aujourd’hui et les responsables du marketing ont clairement gagné. Plus tôt cette année, le président Emmanuel Macron a promis de se baigner un jour dans la Seine, lors de l’inauguration officielle du village olympique de 2024 et a salué l’héritage que laisseront les Jeux.

« Vous pariez que je le ferai », a déclaré Macron aux journalistes lorsqu’on lui a demandé s’il nagerait dans la rivière, que la ville a promis de rendre suffisamment propre pour la baignade d’ici 2025. Fait révélateur, il n’a pas donné de date pour sa baignade (peut-être qu’il le fera). annoncer que c’est bien le titulaire de la présidence française qui a besoin de nager dans les effluents plutôt que ce soit lui spécifiquement, et que la date de la plongée du fleuve est un jour après l’arrivée de Marine Le Pen en 2027).

Puis Anne Hidalgo, la maire de Paris, a fait mieux (ou peut-être pire) en annonçant qu’elle plongerait dans la Seine le 23 juin. Le préfet de police et d’autres hauts responsables de la ville ont été invités à la rejoindre. Les chanceux.

Hidalgo comme Macron semblent évoquer l’esprit de Jacques Chirac, qui avait annoncé en 1988 qu’il se baignerait dans la Seine. Alerte spoiler : il ne l’a pas fait.

Les bonnes gens de Paris semblent lutter contre ces projets de baignade en s’engageant, euh, à utiliser la Seine comme toilettes, précisément le jour même où Hidalgo envisage de se baigner.

Il y a eu une légère utilisation du hashtag sur les réseaux sociaux #JechiedanslaSeine, parmi des images simulées de Macron couvert de merde et de rassemblements massifs de personnes sur les rives du fleuve brandissant des rouleaux de papier toilette. Il y a un site internet avec le slogan « Parce qu’après nous avoir mis dans la merde, c’est à eux de se baigner dans notre merde ». Il existe même une affiche réalisée à la manière d’un flyer de festival avec les noms des nageurs de la Seine.

La classe politique devrait simplement accepter le malaise du public et faire du water-polo, mais avec une crotte, une épreuve olympique. Une médaille d’or assurée pour la France !

Pouvez-vous faire mieux ? E-mail (email protégé) ou sur Twitter/X @pdalisonesque

La dernière fois nous vous avons donné cette photo :

Merci pour toutes les entrées. Voici le meilleur de notre sac postal : il n’y a pas de prix à part le cadeau du rire, qui, je pense, nous pouvons tous en convenir, est bien plus précieux que l’argent ou l’alcool.

Laisser un commentaire

15 + 1 =