Jean Delaunay

Emmanuel Macron célèbre les 75 ans de l’OTAN et réaffirme l’ambition française de renforcer le pilier européen

Emmanuel Macron applaudit le rôle de l’OTAN dans la défense collective

On le sait, Emmanuel Macron n’a jamais hésité à affirmer sur le devant de la scène internationale l’importance du rôle joué par l’OTAN (Organisation du Traité de l’Atlantique Nord) en matière de sécurité collective. Dans un récent tweet, le président de la République a ainsi souhaité un « Joyeux 75ème anniversaire à l’OTAN » et souligné le souhait de la France de « développer sans relâche le pilier européen » de l’organisation.

L’occasion pour le président de réaffirmer la place centrale de cette organisation dans la défense collective, non seulement pour le continent européen, mais aussi au niveau mondial. Il convient de rappeler que l’OTAN est une alliance militaire entre de nombreux pays d’Europe et d’Amérique du Nord qui veillent à assurer la défense mutuelle en cas d’attaque par une entité extérieure.

Un pilier européen à développer « sans relâche »

En évoquant le « pilier européen » de l’OTAN, Emmanuel Macron rappelle l’objectif partagé par de nombreux leaders européens : affirmer davantage l’autonomie stratégique de l’Europe. Un projet qui est loin de faire l’unanimité et qui suscite des controverses au sein même de l’OTAN.

Pour certains, ce pilier européen pourrait affaiblir l’OTAN en redondant ou bien au contraire être complémentaire avec les responsabilités actuelles de l’organisation. De son côté, le président Macron semble croire fermement en ce pilier européen, ce que traduit son engagement à le « développer sans relâche ».

Un soutien clair à l’OTAN malgré des divergences passées

Ce tweet intervient après une période de tensions entre Emmanuel Macron et l’OTAN. En novembre 2019, il avait déclaré que l’organisation était en état de « mort cérébrale », suscitant la réprobation de plusieurs de ses partenaires.

Peu à peu, ces critiques se sont estompées et ce message de soutien clair à l’organisation affiche une position plus harmonieuse de la part du président français à l’égard de l’OTAN. Emmanuel Macron montre ainsi que malgré les divergences passées, la France reste un membre actif et engagé de l’OTAN, déterminée à renforcer le rôle européen au sein de cette alliance militaire.

Laisser un commentaire

14 − onze =