Remettre l’État au cœur des territoires. Je m’y suis engagé au sortir de la crise des Gilets jaunes. Ensemble nous avons inventé les maisons France services. Le pays en compte 2700 et plus de 9 Français sur 10 y ont accès en moins de 30 minutes.

Jean Delaunay

Emmanuel Macron affirme avoir mis en place plus de 2700 maisons France services suite à la crise des Gilets jaunes

Emmanuel Macron souligne l’impact des maisons France services sur les territoires

Le Président Emmanuel Macron a utilisé son compte Twitter ce mardi pour mettre en avant le programme des maisons France services, en mettant l’État au cœur de ses engagements.

Dans son message posté le 12 mars 2024, le chef d’État a réaffirmé son engagement pris suite à la crise des Gilets Jaunes pour un réinvestissement de l’État au sein des territoires. Il a souligné la mise en place des maisons France services, programme phare de son action territoriale.

« Le pays en compte 2700 et plus de 9 Français sur 10 y ont accès en moins de 30 minutes » a-t-il déclaré, indiquant ainsi que cette initiative est devenue un dispositif incontournable dans le paysage politique français.

La Réponse à la crise des gilets jaunes

Les maisons France services ont été instaurées en réponse à la crise des Gilets jaunes, qui avait mis en évidence un sentiment de déconnexion entre l’État et les citoyens, notamment ceux des territoires ruraux. Ces centres sont destinés à faciliter l’accessibilité aux services publics pour tous les citoyens, quel que soit leur lieu de résidence.

Les 2700 maisons France services, stratégiquement réparties sur le territoire, visent à réduire les inégalités d’accès aux services publics. Selon les chiffres avancés par Macron, plus de 90% des Français y ont accès en moins de 30 minutes, ce qui témoigne de l’importance de ce service de proximité.

Un bilan mitigé ?

Cependant, l’engagement et le bilan mis en avant par Macron, ne sont pas sans susciter des réactions divergentes. Alors que certains voient dans les maisons France services une véritable réussite en matière d’inclusion et d’accès aux services publics, d’autres qualifient cette initiative d’insuffisante face à la désertification des services publics dans certains territoires.

En outre, si la proximité est assurée pour une majorité de Français, l’efficacité du service rendu est aussi questionnée, notamment en termes de compétences des agents et de diversité des services proposés.

Malgré ces critiques, le tweet du Président souligne une volonté de continuer à faire de ces centres un pilier de l’accessibilité aux services publics. Reste à voir si les prochains mois confirmeront cette tendance.

https://twitter.com/EmmanuelMacron/status/1767639072846000394

Laisser un commentaire

4 × 1 =