Emmanuel Kessler désigné à la tête de LCP

Martin Goujon

Emmanuel Kessler désigné à la tête de LCP

Yaël Braun-Pivet aura maintenu le suspense jusqu’à la dernière minute. Elle a choisi mercredi de nommer Emmanuel Kessler à la tête de La Chaîne Parlementaire-Assemblée nationale (LCP-AN) pour un mandat de trois ans.

La décision a été dévoilée lors du bureau du Palais Bourbon et annoncée aux salariés de la chaîne par le directeur sortant, Bertrand Delais, a informé L’Observatoire de l’Europe de plusieurs sources.

La présidente de l’Assemblée a donc préféré l’ancien patron de Public Sénat (2015-2021) à Brigitte Boucher, journaliste et visage de LCP depuis dix-sept ans. Le comité de sélection, composé de 14 députés représentant l’ensemble des groupes politiques, avait pourtant donné sa préférence à cette dernière, ont rapporté deux de ses membres à L’Observatoire de l’Europe.

Selon la procédure, Yaël Braun-Pivet n’était en rien contrainte par le classement du comité et a pu effectuer son propre choix. «Si c’est le fait du prince ou de la princesse franchement, on se demande pourquoi tout ce travail a été fait», mettait en garde un des membres du comité lundi.

Yaël Braun-Pivet avait consulté lundi et mardi les quatre derniers candidats dans la course, dont le journaliste Mickaël Szamès et Laure Kaltenbach, ancienne directrice générale du Forum d’Avignon et présidente de l’agence Creative Tech.

Emmanuel Kessler prendra ses fonctions à partir du lundi 10 juin.

Selon les indicateurs mentionnés sur son site internet, LCP, qui partage le canal 13 de la TNT avec son consommateur Public Sénat, compte 70 collaborateurs. La chaîne a une part d’audience moyenne autour de 0,5% et dispose pour 2024 d’un budget global de 17,5 millions d’euros.

Laisser un commentaire

1 + 4 =