Dunes blanches, lagons bleus et faune rare : un guide des meilleures merveilles naturelles du Brésil

Milos Schmidt

Dunes blanches, lagons bleus et faune rare : un guide des meilleures merveilles naturelles du Brésil

Le Brésil regorge de parcs nationaux spectaculaires et de paysages à couper le souffle qui abritent certaines des espèces les plus rares et les plus menacées au monde.

Un carnaval de renommée mondiale, des plages magnifiques, des footballeurs légendaires et des gens magnifiques et sympathiques. La réputation du Brésil se précède, avec des millions de touristes choisissant chaque année de visiter le pays pour leurs vacances de rêve.

Cette année, le Brésil a vu le tourisme reprendre ses niveaux d’avant la pandémie, a déclaré à L’Observatoire de l’Europe Travel Jacqueline Gil, directrice marketing de Visit Brazil, dont beaucoup viennent d’Amérique latine et d’Europe.

La plupart visitent pour toutes les raisons mentionnées ci-dessus, mais sont ensuite stupéfaits par la beauté naturelle de l’un des pays les plus riches en biodiversité au monde.

« Le Brésil fait – ou a fait – principalement la promotion de ses plages ensoleillées, mais nous nous concentrons désormais également sur le tourisme de nature », explique Gil. « Cela inclut bien sûr l’Amazonie et nos nombreux parcs naturels. »

La forêt amazonienne, qui abrite plus de trois millions d’espèces, est une destination prisée des amoureux de la nature. Mais il existe de nombreux autres endroits au Brésil qui ne manqueront pas de laisser les voyageurs complètement émerveillés par le talent artistique de la nature.

La nation sud-américaine se concentre également sur le renforcement des communautés locales dans « des petites villes culturellement animées qui peuvent offrir quelque chose de très authentique », explique Gil. « Chaque région est très diversifiée », explique Gil. « Je suggérerais d’aller explorer. »

Voici sept des meilleures merveilles naturelles à visiter au Brésil.

9. Chapada dos Véadeiros

Ce magnifique parc national, doté de charmantes cascades et de lacs immaculés, se trouve dans l’État de Goiás, au centre-ouest du Brésil. Il a été reconnu parc national en 1961 et est devenu un site du patrimoine mondial de l’UNESCO en 2001.

Une fois à Chapada dos Veadeiros, les voyageurs doivent prêter attention aux formations rocheuses du parc, qui comptent parmi les plus anciennes de la planète. Vous aurez également la possibilité d’observer une faune étonnante, notamment des cerfs des marais, des loups à crinière, des jaguars, des tapirs, des toucans et des vautours.

Certains animaux de la Chapada dos Veadeiros sont extrêmement rares ou menacés d’extinction, c’est donc un lieu sacré pour eux.

8. Serra Dos Orgaos

Serra Dos Órgãos donne son nom à la fois à un parc national et à la chaîne de montagnes escarpées qui le compose, dont la forme rappelle celle d’un orgue d’église.

Ces montagnes et leurs forêts regorgent d’oiseaux exotiques et de plantes tropicales colorées, ce qui rend l’expérience de la randonnée dans les parcs nationaux toujours pleine de surprises.

Le parc se trouve à Rio de Janeiro, ce qui en fait l’escapade naturelle idéale si vous visitez Rio.

Les montagnes de Serra Dos Órgãos ressemblent à l'orgue d'une église.
Les montagnes de Serra Dos Órgãos ressemblent à l’orgue d’une église.

7. Lençóis Maranhenses

Ce parc national situé sur la côte nord-est du Brésil n’est pas le plus facile à atteindre, mais il en vaut vraiment la peine. Ses immenses dunes de sable blanc, contrastant avec les lagons bleu clair créés par la pluie, se combinent pour offrir une vue incroyable sur un autre monde et de superbes photos.

La meilleure période pour visiter est en juillet, lorsque les lagons sont bleus ou verts étincelants ! – et plus invitant à la baignade. Marchez pieds nus, longez les dunes et plongez pour une expérience inoubliable.

Le paysage surnaturel des Lençóis Maranhenses est mieux apprécié en juillet, lorsque les visiteurs peuvent nager dans ses lagons bleus.
Le paysage surnaturel des Lençóis Maranhenses est mieux apprécié en juillet, lorsque les visiteurs peuvent nager dans ses lagons bleus.

6. Chutes d’Iguazú

À la frontière entre l’Argentine et le Brésil, les magnifiques cascades des chutes d’Iguazu ne sont pas aussi célèbres que les chutes du Niagara, mais elles sont peut-être encore plus époustouflantes.

Ce plan d’eau en cascade regorge d’animaux sauvages, notamment d’espèces rares et menacées. Les voyageurs sont susceptibles d’apercevoir des singes hurleurs, des toucans, des jaguars et des cerfs de la pampa, ainsi que de nombreux oiseaux exotiques.

Les chutes d'Iguazú, à la frontière avec l'Argentine, sont considérées comme l'une des cascades les plus spectaculaires au monde.
Les chutes d’Iguazú, à la frontière avec l’Argentine, sont considérées comme l’une des cascades les plus spectaculaires au monde.

5. Cachoeira de Fumaça

Cachoeira de Fumaça – ou « chutes de fumée » – est une cascade de 340 m située dans l’État de Bahia, au nord-est du pays, dont on profite mieux pendant la saison des pluies, lorsque l’eau s’abat sur la piscine en contrebas.

Une visite impliquerait une belle randonnée jusqu’aux chutes pour voir l’eau tomber en cascade – récompensée par la vue incroyable depuis le sommet. Ou une randonnée de trois jours jusqu’au fond, après quoi les voyageurs pourraient nager dans le bassin de la cascade.

4. Pantanal

Les voyageurs ne peuvent pas manquer une visite à la plus grande zone humide du monde, le Pantanal.

S’étendant sur plus de 200 000 mètres carrés et couvrant une partie du Brésil ainsi que du Paraguay et de la Bolivie, le Pantanal abrite certaines des créatures les plus curieuses de notre planète. Ceux-ci incluent les capybaras, les jaguars, les caïmans, les aras, les singes hurleurs, les fourmiliers géants et les loutres géantes.

Alors que l’Amazonie attire davantage l’attention, le Pantanal est également l’un des endroits les plus riches en biodiversité de notre planète et a cruellement besoin de tout le soutien et de la protection dont il peut bénéficier. Moins de 2 pour cent des zones humides sont protégées par le gouvernement fédéral.

Les parcs nationaux du Brésil abritent certains des animaux les plus curieux de la planète, notamment les capybaras.
Les parcs nationaux du Brésil abritent certains des animaux les plus curieux de la planète, notamment les capybaras.

3. Poço Encantado

Poço Encantado – qui se traduit littéralement par « puits enchanté » – est une caverne remplie d’eau située dans le parc national Chapada Diamantina d’Andarai.

Cela se transforme en un spectacle magique lorsque la lumière du soleil frappe directement l’eau, faisant briller les formations rocheuses profondes sous l’eau. Les photographes devraient attendre le bon moment de la journée pour capturer le spectacle parfait de l’étrange lueur bleue de la grotte.

Les visiteurs peuvent nager dans les eaux bleues de Poço Azul, à Bahia.
Les visiteurs peuvent nager dans les eaux bleues de Poço Azul, à Bahia.

2. Poço Azul

Poço Azul, près de la petite ville de Riachão dans la région nord-est du Brésil, ressemble beaucoup à Poço Encantado – une magnifique grotte aux eaux d’un bleu intense cachée dans le paysage sec de Bahia.

Comparé à Poço Encantado, Poço Azul a l’avantage supplémentaire de pouvoir nager et flotter dans ses eaux bleu clair, en observant sa merveilleuse grotte.

1. Rencontre avec les eaux

Encontro das Aguas – littéralement « rencontre des eaux » – est une destination bien connue à Manaus, la capitale de l’État d’Amazonas, et c’est vraiment un spectacle à voir.

Sur une longueur de 6 kilomètres, deux rivières – le Rio Negro et la rivière Solimoes – coulent côte à côte sans se mélanger, créant deux flux parallèles d’eau de couleur noire et d’eau plus claire, de couleur sable.

Les rivières coulent à des vitesses et à des températures différentes, et pourtant elles ne se mélangent qu’en fin de parcours. Faire une croisière d’une journée sur le Rio Negro amènerait les voyageurs au point de rendez-vous et leur donnerait une vue au premier rang de ce spectacle bizarre.

Sur environ six kilomètres, les eaux de ces deux rivières coulent l'une à côté de l'autre sans se mélanger.
Sur environ six kilomètres, les eaux de ces deux rivières coulent l’une à côté de l’autre sans se mélanger.

Quelle est la meilleure façon de voyager à travers le Brésil ?

Les touristes doivent savoir que le Brésil est un vaste pays – le cinquième plus grand au monde – et qu’il faut beaucoup parcourir son territoire pour découvrir toutes ses merveilles.

Les voyages lents et durables constituent la meilleure façon d’aborder ces destinations, en veillant à ce que l’impact des visiteurs sur l’environnement local soit minimal.

Selon Freixo, le tourisme peut réellement aider le Brésil à financer certaines de ses campagnes de développement durable et de réensauvagement ; les visiteurs qui réservent contribuent à financer les programmes de conservation du pays.

Bien que voyager en avion à travers le pays soit le moyen le plus rapide de se déplacer entre des endroits pouvant être éloignés de plusieurs centaines de kilomètres, choisissez si possible un bus ou un train pour réduire votre empreinte carbone.

Laisser un commentaire

7 + 8 =