This undated photo released by the Taliban Interior Ministry on Sunday Feb. 11, 2024, shows Afghan prisoner Abdul Zahir Saber.

Jean Delaunay

Deux Afghans détenus à Guantanamo Bay depuis 14 ans libérés, selon les talibans

Barack Obama a signé l’ordre de fermer le camp de détention américain en 2009, mais celui-ci reste ouvert et de nombreux prisonniers de longue durée sont toujours en détention.

Deux prisonniers afghans détenus par les États-Unis à Guantanamo Bay pendant 14 ans avant d’être transférés à Oman ont été libérés de leur assignation à résidence, a déclaré dimanche un porte-parole des talibans.

Abdul Zahir Saber et Abdul Karim ont été libérés grâce aux efforts déployés par l’Émirat islamique d’Afghanistan, a déclaré le porte-parole du ministère de l’Intérieur des Taliban, Abdul Mateen Qani.

De hauts responsables talibans ont publié des photographies de Saber et Karim sur les réseaux sociaux avec des messages de félicitations. Une cérémonie officielle de bienvenue est organisée lundi dans la capitale, Kaboul, pour leur retour, a indiqué Qani.

Les deux hommes ont été détenus à Guantanamo jusqu’en 2017, date à laquelle ils ont été transférés vers le royaume d’Oman dans le Golfe. Ils ont passé les sept années suivantes en résidence surveillée, avec interdiction de voyager.

Les États-Unis ont ouvert le centre de détention de Guantanamo Bay, à Cuba, sous le président George W. Bush en janvier 2002, après les attentats terroristes du 11 septembre et l’invasion de l’Afghanistan qui a suivi. Il était prévu à l’époque de détenir et d’interroger les personnes soupçonnées d’avoir des liens avec Al-Qaida ou les talibans, qui avaient hébergé Ben Laden.

Cependant, de nombreux suspects originaires de plusieurs pays y ont ensuite été envoyés. Le centre de détention est devenu célèbre après que des informations ont fait état de détenus humiliés et torturés, nombre d’entre eux restant en détention sans accès à une procédure légale régulière.

Saber, originaire de la province de Logar, a été arrêté par les forces américaines le 10 mai 2002, a indiqué Qani. En octobre de la même année, après quatre mois dans la prison de Bagram, juste à l’extérieur de Kaboul, Saber a été transféré à Guantanamo.

« Grâce aux efforts de l’Émirat islamique d’Afghanistan, après de nombreuses années de prison et la levée des restrictions imposées, il retournera dans son pays natal », a déclaré Qani.

Karim, un habitant du district de Tani, dans la province de Khost, à l’est, a été arrêté au Pakistan le 14 août 2002. Après quelques mois de prison, il a été remis aux forces américaines.

Il a été transféré à Guantanamo début 2003, puis à Oman en 2017.

L’administration Biden a continué à rapatrier lentement les derniers détenus restant dans le centre de détention de Guantanamo Bay, qui n’a pas encore fermé définitivement 15 ans après que Barack Obama a publié un décret pour le fermer.

Laisser un commentaire

quatre + 10 =