A flag for Deutsche Bank flies outside the German bank

Milos Schmidt

Deutsche Bank prévoit 3.500 suppressions d’emplois pour améliorer sa rentabilité

La plus grande banque allemande souhaite accroître la rémunération des investisseurs malgré la baisse des bénéfices, en licenciant du personnel pour financer de nouveaux projets.

La plus grande banque allemande a détaillé jeudi ses plans de licenciements à long terme, alors qu’elle se prépare à licencier 3 500 employés d’ici 2025.

Cette décision fait suite à la chute des cours des actions et à la baisse des gains financiers, la Deutsche Bank ayant annoncé un bénéfice net de 1,26 milliard d’euros au cours des trois derniers mois de 2023.

Ce chiffre est en baisse par rapport aux 1,8 milliard d’euros enregistrés un an plus tôt, la banque étant plombée par des dépenses de restructuration, des coûts ponctuels et une facture fiscale plus élevée.

Le chiffre d’affaires, c’est-à-dire les revenus générés sans tenir compte des dépenses, est en hausse de 5% sur l’année à 6,66 milliards d’euros, et le bénéfice avant impôts est en baisse de 10% à 698 millions d’euros.

Pourtant, malgré des bénéfices décevants, l’entreprise souhaite augmenter les dividendes des actionnaires.

Deutsche Bank a annoncé qu’elle était en passe de restituer 1,6 milliard d’euros aux investisseurs au premier semestre de cette année, dont 675 millions d’euros de rachat d’actions.

Un rachat signifie que Deutsche Bank rachètera les actions précédemment vendues, réduisant ainsi le nombre d’actions en circulation et augmentant les participations détenues par les investisseurs restants.

Deutsche Bank a déclaré que cette stratégie lui permettrait d’atteindre son objectif de verser 8 milliards d’euros aux actionnaires entre 2022 et 2026.

Les objectifs de revenus ont également été relevés au sein de la banque, l’entreprise prévoyant un chiffre d’affaires de 32 milliards d’euros en 2025.

Cela permettrait de satisfaire l’objectif de croissance annuelle de 5,5% à 6,5%, relevé par rapport aux attentes précédentes de 3,5% à 4,5%.

Grâce aux taux d’intérêt élevés de la zone euro, la Deutsche Bank a récemment obtenu des rendements plus élevés sur ses investissements, même si cela devrait bientôt changer avec les baisses de taux attendues par la BCE cette année.

Deutsche Bank espère que la réduction des effectifs permettra d’améliorer la rentabilité malgré un climat de rendement moins favorable.

La Bourse de Francfort a réagi positivement aux nouvelles annoncées jeudi, les actions de Deutsche Bank bondissant de près de 6% en fin d’après-midi.

Laisser un commentaire

un × cinq =