An Egyptian naval vessel used in the rescue sails back out to sea after briefly returning to the dock of Safaga harbour in Egypt Saturday, Feb. 4, 2006

Jean Delaunay

Des skippers furieux alors que les travaux entraînent un détour de deux jours aux Pays-Bas

Une partie du canal Juliana, dans le Limbourg, sera asséché pendant six mois à partir d’octobre. Cela provoque l’indignation des skippers car cela leur coûtera un détour de deux jours et des millions d’euros de dépenses supplémentaires.

À partir d’octobre prochain, une section du canal Juliana dans le Limbourg, qui s’étend entre Berg aan de Maas et Born, sera asséchée pendant les six mois suivants. Afin que des travaux de réparation soient effectués.

Ce tronçon de 2,5 milles a provoqué l’indignation des skippers, car l’itinéraire alternatif prend deux jours, avec des dépenses supplémentaires estimées à 4 millions d’euros par jour.

Le détour dirige les navires via les écluses de Limmel, Maastricht et Anvers, où des rénovations sont également en cours. Les autorités belges suggèrent un itinéraire de circumnavigation via le canal Juliana.

Le canal constitue une voie de navigation vitale reliant les ports des Pays-Bas, de Belgique et de France, et le Rijkswaterstaat s’efforce depuis 2022 de l’approfondir et de l’étendre.

Cependant, le batardeau, initialement construit à cet effet et récemment réparé, doit désormais être démonté en raison de fuites. Auparavant, près de huit accidents s’étaient produits à proximité du batardeau.

Laisser un commentaire

2 × 1 =