Discoveries visualised in the inner Solar System. Main belt asteroid discoveries, shown in green, reside between the orbits of Mars (red) and Jupiter (brownish-gray).

Jean Delaunay

Des scientifiques utilisant Google Cloud découvrent de nouveaux astéroïdes qui pourraient anéantir des villes entières

Cette découverte montre à quel point les anciennes données et l’intelligence artificielle (IA) pourraient jouer un rôle crucial à l’avenir.

Les scientifiques ont découvert une nouvelle façon d’identifier les astéroïdes qui pourraient détruire des villes entières sur Terre, trouvant ainsi 27 500 corps du système solaire nouvellement identifiés.

Un partenariat entre l’Asteroid Institute, l’Université de Washington aux États-Unis et la technologie Google Cloud a publié ses résultats mardi.

La technologie fonctionne en utilisant un algorithme pour examiner d’anciennes images du ciel nocturne, au lieu d’un télescope pour détecter les astéroïdes en temps réel. L’algorithme peut trouver des modèles que les ordinateurs et les humains ne sont pas en mesure d’identifier.

Les scientifiques affirment que ces travaux pourraient permettre de cartographier le système solaire et de protéger la Terre des collisions d’astéroïdes, faisant ainsi progresser le domaine de la découverte de planètes mineures.

Alors que la majorité des découvertes concernaient des astéroïdes en orbite autour du Soleil dans l’espace compris entre Mars et Jupiter, l’Asteroid Institute a également identifié plus de 100 astéroïdes géocroiseurs dont les orbites les rapprochent beaucoup plus de la Terre.

« Ce qui est passionnant, c’est que nous utilisons des électrons dans des centres de données, en plus des photons habituels dans les télescopes, pour faire des découvertes astronomiques », a déclaré le Dr Ed Lu, directeur exécutif de l’Asteroid Institute.

L’IA réduit le travail humain

Les résultats du projet, qui ne reposent pas sur de nouvelles observations du ciel nocturne, démontrent comment d’anciennes données pourraient être utilisées et comment l’intelligence artificielle (IA) pourrait jouer un rôle crucial à l’avenir.

La recherche indique que l’automatisation de l’IA sera une « étape cruciale » pour étendre davantage le travail, car la vérification constitue « un goulot d’étranglement majeur », actuellement effectué manuellement par des lycéens bénévoles, des étudiants de premier cycle et de troisième cycle, des scientifiques et des astronomes.

L’automatisation de l’IA pourrait réduire la quantité de travail humain nécessaire et le potentiel de nouvelles découvertes pourrait être encore accru, car la technologie peut fonctionner sur des ensembles de données beaucoup plus vastes.

« Chez Google, nous aimons toujours les défis informatiques difficiles, et Asteroid Institute nous a fourni des données complexes non structurées qui nécessitaient un traitement informatique lourd, des exigences de suivi importantes et de nouvelles capacités d’IA », a déclaré Massimo Mascaro, directeur technique du bureau du CTO de Google Cloud.

« Nous sommes fiers de nous associer à l’Asteroid Institute pour contribuer à faire avancer les découvertes scientifiques et sensibiliser davantage notre monde aux magnifiques voisins que nous avons dans notre système solaire ».

Laisser un commentaire

quatre + neuf =