A ship of Freedom Flotilla Coalition anchors at Tuzla seaport in Istanbul, Turkey, Friday, April 19, 2024.

Jean Delaunay

Des militants organisent une « flottille de la liberté » chargée d’aide alimentaire pour Gaza

La soi-disant « Coalition de la Flottille de la Liberté » devrait quitter la Turquie dans les prochains jours pour tenter d’atteindre les côtes de Gaza et de livrer de l’aide.

Dirigée par la Fondation turque d’aide humanitaire IHH et composée de trois navires actuellement – même si les militants espèrent que ce nombre augmentera – la flottille devrait quitter le port turc de Tuzla, près d’Istanbul dans les prochains jours.

Vendredi, des militants ont déclaré que trois navires avaient été chargés d’environ 5 500 tonnes de nourriture et d’autres fournitures et attendaient désormais l’autorisation de naviguer des autorités turques. Aucune date de départ n’a encore été fixée.

Les organisateurs affirment que d’autres navires de la région pourraient rejoindre la flottille en route.

Les médias israéliens ont déclaré que le départ de la flottille, déjà retardé à plusieurs reprises, pourrait être « reporté sine die ».

Le nord de Gaza, en particulier, sombre rapidement dans un désastre humanitaire après des mois d’attaques militaires et d’approvisionnements humanitaires étouffés.

Un haut responsable des Nations Unies a lancé mardi un appel de 2,6 milliards d’euros pour fournir une aide dont trois millions de Palestiniens ont désespérément besoin, soulignant que prévenir une famine imminente dans la bande de Gaza déchirée par la guerre nécessite non seulement de la nourriture, mais aussi des installations sanitaires, de l’eau et des soins de santé.

Selon les responsables israéliens, rien que jeudi, 276 camions transportant de la nourriture et d’autres aides sont entrés à Gaza. De nombreux pays du Moyen-Orient et d’Europe poursuivent leurs parachutages quotidiens dans diverses zones de la bande de Gaza.

Vendredi, les autorités de Gaza, dirigées par le Hamas, ont rapporté que le nombre de morts palestiniens depuis le 7 octobre avait dépassé les 34 000.

Laisser un commentaire

1 + 20 =