Des mercenaires étrangers quittent-ils l’Ukraine pour participer à la guerre entre Israël et le Hamas ?

Jean Delaunay

Des mercenaires étrangers quittent-ils l’Ukraine pour participer à la guerre entre Israël et le Hamas ?

Il s’agit de la dernière campagne de désinformation lancée par des propagandistes pro-Kremlin qui prétendent que les mercenaires étrangers mobilisés en Ukraine quittent le pays pour combattre aux côtés d’Israël.

Les utilisateurs des réseaux sociaux partagent un reportage télévisé en ukrainien selon lequel les mercenaires étrangers combattant la Russie en Ukraine quittent désormais le champ de bataille pour aller combattre le Hamas dans la bande de Gaza.

« L’assistance et l’attention portées à Kiev diminuent sensiblement en raison du conflit israélo-palestinien, qui ne peut qu’inquiéter les autorités ukrainiennes », a publié un compte Telegram pro-russe.

« Le transfert de combattants de la Légion étrangère pour participer à la guerre aux côtés des Forces de défense israéliennes peut grandement affecter le moral des forces armées ukrainiennes. L’Occident est-il vraiment prêt à clore le projet ukrainien et à consacrer toute son attention à un nouveau conflit ? au Moyen-Orient? » » a demandé un autre compte X.

Certains comptes pro-Kremlin ont partagé la vidéo et ont même affirmé que ce rapport était la preuve que les alliés de l’OTAN avaient activement envoyé des troupes en Ukraine.

Tandis que d’autres y voyaient un signe du désintérêt occidental pour l’invasion à grande échelle de l’Ukraine par la Russie.

Un véritable reportage d’actualité CBS avec une piste audio éditée

Mais certains éléments jettent le doute sur l’authenticité du rapport. Tout d’abord, il n’y a pas de logo de chaîne de télévision, ni le nom du journaliste à l’origine du reportage. De plus, aucune des interviews du reportage n’est audible.

Les images sont toutes utilisées à des fins d’illustration, aucun des clips ne prouve que des troupes étrangères ont été déployées d’Ukraine en Israël ou que des troupes de l’OTAN ont été envoyées combattre en Ukraine.

En effectuant une recherche d’image inversée, The Cube a découvert que le reportage original avait été publié le 9 octobre par la chaîne d’information américaine CBS et parlait d’Israël se préparant « à une invasion terrestre de Gaza après une attaque sans précédent du Hamas ».

Nulle part dans le reportage le journaliste ne mentionne le départ de mercenaires étrangers d’Ukraine. Cela signifie que les propagandistes derrière ce faux viral ont simplement pris la vidéo et ajouté leur propre voix off.

On estime qu’il reste entre 1 500 et 2 000 volontaires étrangers en Ukraine.

Il y a eu des combattants étrangers dans les rangs de l’armée ukrainienne, comme la Légion internationale de défense territoriale de l’Ukraine.

En mars 2022, le ministre des Affaires étrangères de Kiev estimait que le nombre de candidatures de combattants volontaires étrangers s’élevait à 20 000, originaires de 52 pays.

Mais depuis lors, il n’y a eu aucune information officielle sur le nombre de ces combattants de la légion étrangère restés en Ukraine.

Selon plusieurs médias, ce nombre est tombé à environ 1 500 à 2 000 combattants, la plupart servant dans trois bataillons de la Légion internationale.

Cependant, aucun de ces pays n’a déployé son armée sur le sol ukrainien depuis le début de l’invasion à grande échelle de la Russie.

Laisser un commentaire

un × 1 =