Au-delà de l’aventure Ariane 6, des lauréats remportent l’appel d’offres de France 2030 pour les micro et mini lancements dans l’espace ! Bravo à HyPrSpace, Latitude, Sirius space services et Maiaspace : avec d’autres comme Dark ou Opus, vous incarnez le futur de l’aérospatiale.

Jean Delaunay

Des lauréats remportent l’appel d’offres pour les futurs lancements spatiaux de France 2030, Emmanuel Macron félicite les gagnants

L’avenir de l’aérospatiale française selon Emmanuel Macron

Dans un message récemment posté sur son compte Twitter, le président de la République française, Emmanuel Macron, a félicité les lauréats de l’appel d’offres de France 2030 pour les micro et mini lancements dans l’espace. Le président a cité les entreprises HyPrSpace, Latitude, Sirius space services et Maiaspace comme des acteurs clés du futur de l’industrie aérospatiale française. Il a également mentionné d’autres entreprises comme Dark ou Opus contribuant à l’effort collectif.

Un coup de projecteur qui s’inscrit dans la continuité de l’engagement de l’État à soutenir l’aventure spatiale Ariane 6.

Les lauréats de l’appel d’offres

L’appel d’offres, aligné sur l’initiative France 2030, a pour objectif d’encourager et de promouvoir les projets spatiaux innovants. Les entreprises lauréates pourront ainsi bénéficier de diverses formes de soutien de la part de l’État, telles que des financements pour leurs projets.

Les entreprises HyPrSpace, Latitude, Sirius space services et Maiaspace figurent parmi les lauréats cette année. Ces derniers représenteraient, selon le président, le futur de l’aérospatiale française. Qu’il s’agisse de nouvelles manières de propulser des engins spatiaux, de solutions pour optimiser l’utilisation de satellites ou de technologies émergentes pour l’exploration spatiale, ces entreprises sont en train de repousser les frontières de ce qui est possible dans l’industrie aérospatiale.

Un futur prometteur pour l’aérospatiale française

Le tweet du président reflète l’optimisme nourri envers le secteur de l’aérospatiale, perçu comme l’un des piliers de l’avenir technologique et scientifique de la France. Ce secteur, en pleine expansion, est devenu ces dernières années un enjeu stratégique pour de nombreux pays, y compris la France, en raison notamment du rôle croissant que jouent les satellites et autres technologies spatiales dans la gestion et la régulation des activités humaines.

Au-delà de la reconnaissance, ce message du président Macron signale également la volonté de l’État français de continuer à investir et à soutenir activement ce secteur. Un engagement qui devrait, à terme, favoriser l’essor d’une industrie aérospatiale compétitive, durable et innovante en France. Le paysage spatial français, il semblerait, est en bonne voie pour connaitre de belles avancées dans les années à venir.

Laisser un commentaire

dix-huit + sept =