Police set a crime scene tape near a suspicious car, background, in Moscow, Russia, Saturday, Feb. 28, 2015.

Jean Delaunay

Des hommes armés tuent des policiers au Daghestan russe après une attaque contre une synagogue

Au moins deux policiers ont été tués dans une attaque qui a touché une synagogue, une église et un poste de police dans la région russe du Caucase du Nord, selon les médias russes.

Des hommes armés ont ouvert le feu lors d’une vaste attaque contre une synagogue et une église orthodoxe voisine à Derbent, au Daghestan, selon les agences de presse russes.

Une autre attaque a eu lieu dans la capitale du Daghestan, Makhatchkala, où un poste de police a été attaqué.

Les médias russes ont rapporté qu’au moins deux policiers avaient été tués dans ces différentes fusillades et qu’au moins six personnes avaient été blessées lors des attaques.

Des vidéos non vérifiées publiées sur X montrent la synagogue en feu et plusieurs personnages tirant plusieurs coups de feu.

Le chef de la République du Daghestan, Sergueï Melikov, a confirmé l’incident sur X. « Les policiers du Daghestan se sont mis en travers de leur chemin (aux auteurs). Selon les informations préliminaires, il y aurait des victimes parmi eux. »

Melikov a déclaré que l’identité des assaillants n’a pas encore été établie.

Derbent abrite l’ancienne communauté juive de la région du Caucase du Nord, principalement musulmane.

Laisser un commentaire

4 × 3 =