Découverte_1

Bastien

Découverte d’une ville engloutie vieille de 8000 ans dans un lac en Albanie

Révélation de la plus ancienne ville lacustre d’Europe

Dans les eaux tranquilles du lac Ohrid en Albanie, des archéologues ont découvert ce qu’ils croient être la plus ancienne ville lacustre d’Europe. Les artefacts remontés des profondeurs datent la fondation de cette ville entre 6000 et 5800 avant notre ère. Albert Hafner, archéologue et directeur de recherche à l’Université de Berne, a déclaré : « À notre connaissance, le site de Lin sur le lac Ohrid est le plus ancien d’Europe. Il précède de plusieurs centaines d’années ceux que nous connaissions auparavant dans les régions méditerranéennes et alpines. » Imaginez une communauté florissante des millénaires avant l’émergence des grandes civilisations anciennes.

Un aperçu de la vie préhistorique

Le lac Ohrid, site du patrimoine mondial de l’UNESCO à cheval sur les frontières de l’Albanie et de la Macédoine du Nord, a longtemps fasciné scientifiques et historiens. La ville, avec ses villages probablement composés de maisons sur pilotis, offre un rare aperçu des premiers établissements humains et de leur ingéniosité architecturale.

Ce site pourrait représenter l’une des premières communautés sédentaires d’Europe, abritant entre 200 et 500 personnes. Le choix de l’architecture sur pilotis plutôt que sur un sol solide intrigue les archéologues qui procèdent avec précaution pour éviter d’endommager ce site délicat. Les découvertes suggèrent que l’agriculture et l’élevage étaient les principales activités des villageois, avec divers types de graines, de plantes et des os d’animaux sauvages et domestiques mis au jour.

Le mystère s’épaissit

Il y a également des spéculations selon lesquelles cette ancienne ville pourrait avoir été fortifiée, ce qui indiquerait une structure sociale complexe et le besoin de se protéger contre des menaces potentielles. Cependant, la végétation luxuriante au fond du lac Ohrid a ralenti les progrès de la recherche, gardant encore de nombreux secrets de la ville hors de portée.

Malgré les défis, l’enthousiasme parmi la communauté archéologique est palpable. Ce site n’est pas seulement une clé pour comprendre la préhistoire de la région, mais il revêt une importance pour l’ensemble du sud-ouest de l’Europe.

Au-delà de la surface

La découverte de cette ville engloutie dans le lac Ohrid est plus qu’une avancée archéologique ; c’est une fenêtre sur la vie de nos ancêtres lointains, leurs innovations et leur survie. En attendant que d’autres secrets émergent des profondeurs, nous sommes rappelés de l’incroyable héritage sous nos pieds (ou dans ce cas, sous l’eau).

Alors que vous vaquez à vos occupations quotidiennes, prenez un moment pour réfléchir aux vastes chapitres inexplorés de l’histoire humaine qui attendent d’être révélés. Et qui sait ? Peut-être que les mystères de cette ancienne ville lacustre inspireront un jour des récits et des aventures aussi grandioses que ceux que l’on trouve dans les pages d’un roman ou sur grand écran. En attendant, nous continuerons à creuser, à explorer et à nous émerveiller des merveilles de notre passé.

Laisser un commentaire

dix-sept + 18 =