De quoi est constitué le certificat LPP ?

Martin Goujon

De quoi est constitué le certificat LPP ?

Le certificat LPP est un document que vous recevez chaque année de la part de votre caisse de pension. Il contient des informations importantes sur votre prévoyance professionnelle, c’est-à-dire le deuxième pilier du système de retraite suisse. Mais savez-vous comment lire et comprendre ce certificat ? Quelles sont les données essentielles qu’il renferme ? Découvrez ci-dessous de quoi est constitué le certificat LPP et comment l’interpréter facilement.

Les données salariales et les cotisations

La première partie que contient le certificat LPP indique vos données personnelles, telles que votre nom, votre numéro d’assuré, votre date d’affiliation à la caisse de pension, etc. Elle précise également votre salaire annuel brut, qui correspond à votre revenu avant les déductions sociales et fiscales.

Mais attention, ce n’est pas ce salaire qui est pris en compte pour le calcul de votre prévoyance professionnelle. En effet, la caisse de pension applique une déduction de coordination, qui correspond à la part de votre revenu déjà couverte par le premier pilier (l’AVS). Cette déduction varie selon les caisses, mais elle ne peut pas dépasser 25 095 CHF par an (en 2023).

Le résultat de la soustraction entre votre salaire brut et la déduction de coordination donne votre salaire assuré, qui est la base de votre prévoyance professionnelle. C’est sur ce montant que sont calculées vos cotisations, qui sont réparties entre vous et votre employeur. Le taux de cotisation est défini selon votre âge et votre plan de prévoyance. Il est généralement compris entre 7% et 18% du salaire assuré.

Les cotisations sont ensuite transformées en bonifications d’épargne, qui sont créditées sur votre compte de prévoyance. Le certificat LPP vous indique le montant de ces bonifications, ainsi que le taux d’intérêt appliqué par la caisse de pension. Ce taux est fixé chaque année par la caisse, en fonction de la situation du marché et de ses performances.

L’état des comptes et les prestations

La deuxième partie du certificat LPP vous informe sur l’état de vos comptes de prévoyance, qui sont au nombre de deux : le compte de la part obligatoire et le compte de la part surobligatoire. La part obligatoire correspond au minimum légal que la caisse de pension doit vous garantir, selon les dispositions de la loi sur la prévoyance professionnelle (LPP). La part surobligatoire correspond au surplus que la caisse de pension peut vous offrir, selon les conditions de votre plan de prévoyance.

Le certificat LPP vous indique le solde de ces deux comptes, ainsi que leur évolution par rapport à l’année précédente. Il vous donne également une projection de votre avoir de vieillesse à l’âge de la retraite, en tenant compte des bonifications futures et des intérêts. Cette projection est basée sur l’hypothèse que vous restez affilié à la même caisse de pension jusqu’à la retraite, et que votre salaire et votre taux de cotisation ne changent pas.

Le certificat LPP vous renseigne aussi sur les prestations auxquelles vous avez droit en cas de vieillesse, d’invalidité ou de décès. Il vous indique le montant des rentes annuelles ou mensuelles que vous ou vos ayants droit pouvez percevoir, selon votre situation. Il vous précise également le taux de conversion qui est utilisé pour calculer votre rente de vieillesse, à partir de votre capital épargné. Ce taux varie selon votre âge et votre sexe, et il est fixé par la loi pour la part obligatoire, et par la caisse pour la part surobligatoire.

Laisser un commentaire

deux × cinq =