Coupe du monde féminine: résultat choc alors que la Nouvelle-Zélande bat la Norvège lors du match d'ouverture

Jean Delaunay

Coupe du monde féminine: résultat choc alors que la Nouvelle-Zélande bat la Norvège lors du match d’ouverture

Une frappe à la 48e minute de Hannah Wilkinson a ravi la foule d’Auckland, alors que les Football Ferns remportaient leur toute première victoire en Coupe du monde.

La Nouvelle-Zélande a pris un départ fulgurant lors de la première journée de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA avec une victoire 1-0 sur la Norvège à l’Eden Park d’Auckland.

Un but à la 48e minute d’Hannah Wilkinson a suffi pour assurer les trois points et ravir la foule, dans ce qui était la toute première victoire en Coupe du monde pour les Football Ferns.

La Néo-Zélandaise Ria Percival a raté l’occasion de doubler l’avance de son équipe en fin de match lorsqu’elle a vu son tir à la 88e minute depuis le point de penalty rebondir sur les boiseries.

Le Norvégien de Hege Riise avait voulu rebondir après un Championnat d’Europe amèrement décevant en 2022 lorsqu’il avait été battu 8-0 par l’Angleterre, vainqueur du tournoi, en phase de groupes.

La Norvège a été la première équipe européenne à mettre la main sur la Coupe du monde féminine 1995 en Suède – la deuxième édition de la compétition – après avoir battu l’Allemagne 2-0 au stade Råsunda.

Présentation : Australie contre République d’Irlande

Les coorganisateurs, l’Australie, affronteront la République d’Irlande au Sydney’s Stadium Australia jeudi après-midi.

L’Australie, qui est devenue l’un des favoris du tournoi, espère bien démarrer sa campagne de Coupe du monde devant ce qui devrait être une foule record d’environ 83 000 personnes.

Mais les Matildas ont reçu un coup dur lorsque le skipper vedette Sam Kerr a été exclu du match nul contre la République d’Irlande en raison d’une blessure au mollet une heure avant le coup d’envoi.

Ses coéquipières espéraient pouvoir compter sur son sens aigu du but, le Canada et le Nigeria constituant le « groupe de la mort ».

L’Irlande, quant à elle, espère prendre un bon départ dans ce qui est la première rencontre de Coupe du Monde Féminine du pays.

Malgré le manque d’expérience sur les grandes scènes, l’équipe de Vera Pauw prendra confiance grâce à la milieu de terrain expérimentée Denise O’Sullivan qui a été déclarée apte à l’action après avoir subi un coup lors d’un match amical contre la Colombie la semaine dernière.

Le tournoi quadriennal se déroulera jusqu’au 11 août, avec 32 nations pour la première fois, après avoir été élargi de 24 équipes. Au total, 64 matchs auront lieu tout au long du mois dans dix sites différents répartis dans neuf villes.

Laisser un commentaire

onze − dix =