Mixed team world champions, Team Japan

Jean Delaunay

Championnat du monde de judo : le Japon reste champion par équipes mixtes

Tous les derniers développements sur les Championnats du monde de judo d’Abu Dhabi 2024.

La 6ème journée du Championnat du monde de judo à Abu Dhabi marque une journée exaltante mettant en vedette la compétition par équipes mixtes.

Une confrontation dynamique en 6 contre 6, incarnant l’essence du travail d’équipe, avec trois hommes et trois femmes de chaque équipe, tous en lice pour le summum de la victoire.

En demi-finale, le Japon a affronté l’Ouzbékistan, un concurrent sérieux. Le Japon a rapidement pris l’avantage grâce à une retenue de Mao ARAI, mais un ippon impressionnant de Turoboyev semblait prometteur pour une victoire ouzbèke.

Le Japon a finalement gagné 4 à 1 grâce à un brillant judo et a progressé jusqu’au match pour la médaille d’or.

Voir cette publication sur Instagram

Un post partagé par la Fédération Internationale de Judo (@judogallery)

La demi-finale France VS Géorgie a été une compétition beaucoup plus serrée avec des victoires dans les quatre premiers matchs, jusqu’à ce que le champion du monde Pinot et Axel Clerget clôturent la compétition pour une victoire française et progressent vers le match pour la médaille d’or.

En finale, le Japon et la France se sont retrouvés une fois de plus. Ils se sont affrontés en finale lors des 6 derniers championnats du monde, le Japon s’imposant à chaque fois.

En commençant par les poids lourds, le Japon a rapidement pris les devants et a continué sa course à partir de là, avec NAKANO, TAMAOKI et TANAKA remportant tous leurs combats.

PINOT, nouvellement sacré champion du monde, a renversé la situation. La victoire de KAWABATA contre CLERGET a cependant scellé la victoire du Japon et une fois de plus, ils régneront en tant que champions du monde par équipes mixtes.

Les médailles d’or ont été remises par le président de la FIJ M. Marius VIZER et M. Max-Hervé GEORGE, PDG d’Icona Capital et le trophée d’or par le président de la Fédération de judo des Émirats arabes unis Mohammed Bin Thaaloob ALDEREI.

« C’est incroyable de remporter la septième victoire consécutive », a déclaré TAMAOKI.

En fin de journée, une cérémonie de passage du drapeau a eu lieu pour transmettre l’honneur des Championnats du monde à la Hongrie pour 2025.

Laisser un commentaire

deux × 1 =