Bucarest : Au moins deux morts suite à des explosions dans une station GPL

Jean Delaunay

Bucarest : Au moins deux morts suite à des explosions dans une station GPL

Parmi les 57 blessés figurent deux policiers, dont 10 sont dans un état critique. Huit propriétés résidentielles ont été détruites dans les explosions et 11 autres ont été endommagées.

Les autorités roumaines ont annoncé que deux explosions dans une station de gaz de pétrole liquéfié (GPL) près de Bucarest, en Roumanie, samedi soir, ont tué au moins deux personnes et en ont blessé des dizaines d’autres.

Trente-neuf pompiers intervenus lors de la première explosion dans les installations de Crevedia, au nord de la capitale, ont été blessés lors de la deuxième explosion.

Selon Raed Arafat, secrétaire d’État roumain au ministère de l’Intérieur, 41 personnes ont été brûlées et ont été transportées à l’hôpital tandis que quatre autres ont dû être transférées vers l’Italie et la Belgique : « Nous avons transféré deux pompiers et deux civils à l’étranger (pour y être soignés). et d’autres suivront ».

Les autorités n’ont pas encore déterminé la cause des explosions.

« Nous savons que la station n’était pas opérationnelle et n’avait aucune autorisation pour fonctionner », a déclaré M. Arafat.

Plus de 20 véhicules de pompiers ont été dépêchés sur les lieux et les habitants dans un rayon de 700 mètres ont été évacués, a indiqué l’Inspection des situations d’urgence dans un communiqué.

Le président roumain Klaus Iohannis a déploré la « tragédie » sur Facebook et a déjà demandé une enquête.

Laisser un commentaire

10 − 6 =