Boycotter l’Eurovision ?  Contrecoup alors qu’Israël approuve sa participation en 2024

Jean Delaunay

Boycotter l’Eurovision ? Contrecoup alors qu’Israël approuve sa participation en 2024

« ‘Unis par la musique’ ou unis en commettant un génocide ? » L’Eurovision fait face à des réactions négatives après qu’Israël a approuvé sa participation en 2024.

Israël a été inclus sur la liste des pays participants à l’Eurovision 2024, ce qui a conduit de nombreuses personnes à appeler à l’interdiction du pays du concours en raison de la guerre en cours entre Israël et le Hamas, et au boycott de l’Eurovision de l’année prochaine.

Selon l’agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens, UNWRA, près de 1,9 million de personnes – soit plus de 85 % de la population de Gaza – ont été déplacées à travers la bande de Gaza depuis l’attaque du 7 octobre contre Israël par des militants du Hamas, au cours de laquelle quelque 1 200 personnes ont été tuées. et environ 240 personnes prises en otages.

« Je boycotte à 100 % l’Eurovision parce qu’ils ont décidé d’inclure Israël et l’Azerbaïdjan malgré leurs atrocités et leurs crimes contre l’humanité. Quelle vilaine organisation.

« Il est grand temps qu’ils expulsent Israël. Ils l’ont fait avec la Russie l’année dernière.

« « Unis par la musique » ou unis en commettant un génocide ? Israël doit partir. C’est la même chose qui s’est produite avec la Russie. Vous applaudissez et approuvez la violence et un génocide.

Suite à des critiques en ligne, l’Union européenne de radiodiffusion a publié une déclaration concernant la participation d’Israël à l’Eurovision, affirmant qu’elle n’envisageait pas actuellement d’interdire à Israël de participer au concours Eurovision de la chanson.

« Le Concours Eurovision de la chanson est un concours destiné aux radiodiffuseurs publics de toute l’Europe et du Moyen-Orient. Il s’agit d’un concours pour les radiodiffuseurs – pas pour les gouvernements – et le radiodiffuseur public israélien participe à ce concours depuis 50 ans. L’UER est une organisation dirigée par ses membres. Les organes directeurs de l’UER – dirigés par le Conseil d’administration – représentent les membres. Ces organismes ont évalué la liste des participants et ont décidé que le radiodiffuseur public israélien respectait toutes les règles de concurrence. Avec 36 autres diffuseurs, elle pourra participer au concours l’année prochaine.»

L’UER a fondé sa décision sur l’attitude actuelle d’autres organisations internationales à l’égard d’Israël :

« À l’heure actuelle, il existe une attitude inclusive envers les participants israéliens aux grandes compétitions. Le Concours Eurovision de la Chanson reste un événement apolitique, unissant le public du monde entier à travers la musique.

Face aux comparaisons entre l’autorisation d’Israël de participer au concours et l’interdiction de la Russie (la Russie a été exclue de l’Eurovision en 2022 en raison de l’invasion de l’Ukraine par ce pays), l’UER a expliqué :

«En 2022, suite à l’invasion de l’Ukraine, les instances dirigeantes de l’UER ont décidé d’exclure la Russie du concours Eurovision de la chanson, où elle devait concourir aux côtés de l’Ukraine. Comme indiqué précédemment, le Concours Eurovision de la Chanson est un concours destiné aux diffuseurs. Après des violations répétées des obligations d’adhésion et des valeurs des médias publics, la Russie a été suspendue.»

La chanteuse israélienne Netta Barzilai, lauréate du concours Eurovision de la chanson 2018
La chanteuse israélienne Netta Barzilai, lauréate du concours Eurovision de la chanson 2018

La Suède accueillera le 68ème Concours Eurovision de la Chanson en mai prochain après la victoire de Loreen à Liverpool cette année avec la chanson « Tattoo ». Sa victoire signifie que l’Irlande et la Suède sont désormais à égalité pour le plus grand nombre de victoires au Concours Eurovision de la chanson, avec sept chacune.

Le plus grand événement musical live au monde se déroule à Malmö, c’est la troisième fois que cette ville accueille le concours.

Israël a remporté le concours à plusieurs reprises – en 1978, 1979, 1998 et plus récemment en 2018, lorsque Netta Barzilai a gagné avec « Toy » à Lisbonne.

Laisser un commentaire

12 − deux =