BMW va investir 600 millions de livres sterling dans une usine de Mini électrique au Royaume-Uni

Jean Delaunay

BMW va investir 600 millions de livres sterling dans une usine de Mini électrique au Royaume-Uni

L’investissement garantira 4 000 « emplois hautement qualifiés » et renforcera les chaînes de production, selon le ministère du Commerce et des Affaires.

Le constructeur automobile allemand BMW va investir des millions de livres sterling dans la production de véhicules électriques dans son usine Mini d’Oxford, a annoncé le gouvernement britannique.

L’investissement, d’une valeur de 600 millions de livres sterling (701 millions d’euros), garantira 4 000 « emplois hautement qualifiés » et renforcera les chaînes de production, selon le ministère du Commerce et des Affaires.

Cette annonce signifie que les constructeurs automobiles auront investi quelque 6 milliards de livres sterling dans le secteur au cours des deux dernières années.

Le nouvel investissement permettra à l’entreprise de construire deux modèles électriques de nouvelle génération, la Mini Cooper et la Mini Aceman, dans son usine d’Oxford, aux côtés des voitures conventionnelles.

« L’investissement de BMW est un autre exemple brillant de la manière dont le Royaume-Uni est le meilleur endroit pour construire les voitures du futur », a déclaré le Premier ministre Rishi Sunak, saluant le soutien de son gouvernement à l’industrie en termes de croissance et d’emploi.

Cette nouvelle intervient après que le constructeur automobile multinational Stellantis a annoncé la semaine dernière qu’il commencerait la production de véhicules électriques dans son usine d’Ellesmere, suite à un investissement de 100 millions de livres sterling.

En juillet, le groupe automobile indien Tata, propriétaire de Jaguar Land Rover, a annoncé un investissement de 4 milliards de livres sterling dans une usine de véhicules électriques au Royaume-Uni.

Laisser un commentaire

trois × un =