US Secretary of State Antony Blinken boards a plane on his way do Doha, Qatar, 7 Jan. 2024.

Jean Delaunay

Blinken en Jordanie pour discuter des tensions régionales liées à la guerre à Gaza

Le plus haut diplomate américain a rencontré le roi et le ministre des Affaires étrangères de Jordanie lors d’une tournée au Moyen-Orient, dans le but d’empêcher la propagation de la guerre à Gaza.

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken a rencontré le roi et le ministre des Affaires étrangères de Jordanie et a visité un entrepôt du Programme alimentaire mondial à Amman.

Il poursuit l’envoi d’une mission diplomatique urgente au Moyen-Orient pour empêcher la guerre menée par Israël contre le Hamas à Gaza d’engloutir l’ensemble de la région.

Lors de sa quatrième visite au Moyen-Orient en trois mois, Blinken a souligné la nécessité pour Israël d’ajuster ses opérations militaires afin de réduire les pertes civiles et d’augmenter considérablement le volume de l’aide humanitaire destinée aux Palestiniens.

Il a également souligné l’importance de préparer des plans détaillés pour une Gaza d’après-guerre, décimée par les frappes aériennes et les opérations terrestres intensives israéliennes.

Après des entretiens avec les dirigeants turcs et grecs, Blinken a rencontré dimanche le roi Abdallah II de Jordanie et le ministre des Affaires étrangères Ayman Safadi.

Il cherche à adhérer aux efforts américains visant à empêcher la guerre de trois mois de se propager dans la région, à intensifier les livraisons d’aide à Gaza et à préparer la fin éventuelle des hostilités.

Le secrétaire d'État américain Antony Blinken s'exprime dimanche lors d'une visite dans un entrepôt régional du Programme alimentaire mondial (PAM) à Amman, en Jordanie.
Le secrétaire d’État américain Antony Blinken s’exprime dimanche lors d’une visite dans un entrepôt régional du Programme alimentaire mondial (PAM) à Amman, en Jordanie.

Le roi Abdallah II a « mis en garde contre les répercussions catastrophiques » de la guerre à Gaza et a appelé les États-Unis à faire pression pour un cessez-le-feu immédiat, selon un communiqué de la Cour royale.

La Jordanie et d’autres États arabes ont vivement critiqué les actions d’Israël, arguant que les combats doivent cesser avant que les discussions sur l’avenir de Gaza puissent commencer.

Ils exigent un cessez-le-feu depuis la mi-octobre alors que les pertes civiles commençaient à monter en flèche.

Israël a refusé et Washington a plutôt appelé à des « pauses humanitaires » temporaires pour permettre à l’aide d’arriver et aux personnes de se mettre en sécurité.

Les États-Unis ont fait pression sur Israël pendant des semaines pour qu’il laisse entrer de plus grandes quantités de nourriture, d’eau, de carburant, de médicaments et d’autres fournitures à Gaza, et le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté une résolution le 22 décembre, appelant à une augmentation immédiate des livraisons.

Il y a trois semaines, Israël a ouvert Kerem Shalom, ajoutant ainsi un deuxième point d’entrée pour l’aide à Gaza après Rafah.

Pourtant, le nombre de camions entrants n’a pas augmenté de manière significative.

En moyenne, environ 120 camions par jour sont entrés par Rafah et Kerem Shalom cette semaine, selon les chiffres de l’ONU – bien en dessous des 500 qui arrivaient quotidiennement avant la guerre et bien en dessous de ce que les groupes humanitaires estiment nécessaire.

La quasi-totalité de la population, soit 2,3 millions d’habitants, dépend pour sa survie des camions qui traversent la frontière.

À Gaza, un Palestinien sur quatre meurt de faim, et les autres sont confrontés à des niveaux de faim critique, selon l’ONU.

La visite de Blinken dans la région intervient alors que les développements au Liban, dans le nord d’Israël, dans la mer Rouge et en Irak ont ​​mis à rude épreuve ce qui avait été une initiative américaine modestement réussie pour empêcher une conflagration régionale.

Depuis la Jordanie, Blinken se rendra dimanche au Qatar et aux Émirats arabes unis et en Arabie saoudite lundi.

Il se rendra ensuite en Israël et en Cisjordanie mardi et mercredi avant de terminer son voyage en Égypte.

Laisser un commentaire

12 − 2 =