Women walking past banner showing missiles being launched from Iranian map

Jean Delaunay

Aucun site nucléaire n’a été endommagé après les frappes de représailles d’Israël

Aucun site nucléaire n’a été endommagé après qu’Israël aurait lancé des frappes de représailles contre l’Iran, selon l’Agence internationale de l’énergie atomique.

Aucun site nucléaire n’a été endommagé après qu’Israël aurait lancé des frappes de représailles contre l’Iran, selon le chef de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).

« J’exhorte tout le monde à faire preuve d’un maximum de retenue », a déclaré Rafael Grossi, directeur de l’AIEA, affirmant que la situation était « très préoccupante ».

L’Iran a tiré des tirs de défense aérienne sur une base aérienne majeure et un site nucléaire tôt vendredi matin près de la ville centrale d’Ispahan après avoir repéré des drones soupçonnés de faire partie d’une attaque israélienne en représailles à l’attaque sans précédent de drones et de missiles de Téhéran contre le pays. .

Aucun responsable iranien n’a directement reconnu la possibilité qu’Israël ait attaqué, et l’armée israélienne n’a pas répondu à une demande de commentaire.

Les responsables politiques européens ont également appelé à éviter une nouvelle escalade dans la région.

« Tout le monde doit veiller, maintenant et dans un avenir proche, à ce qu’il n’y ait pas une nouvelle escalade de la guerre », a déclaré le chancelier allemand Olaf Scholz.

Laisser un commentaire

quatre × un =