Magnus Skei Holmen, Bogwalk, 2024. Film still

Jean Delaunay

Au fond des tourbières : l’exposition de Tallinn plonge dans l’écosystème unique des tourbières

Environ 6 à 7 % du territoire estonien est couvert de tourbières (ou tourbières), occupant une place importante dans la culture et le folklore locaux. Une nouvelle exposition d’art de Tallinn explore ce curieux paysage, réfléchissant aux questions de mémoire, de perception et de conservation.

« Down in the Bog — Sporulation » (« Sügaval soos — eoste teke ») – l’exposition estivale du Musée d’art contemporain d’Estonie (EKKM) de Tallinn – rassemble des artistes, des designers et des scientifiques pour s’intéresser aux tourbières d’Estonie et d’autres régions, y compris le nord de la Norvège.

Organisée par Karolin Tampere, une conservatrice norvégienne d’origine estonienne, l’exposition est la deuxième d’une série d’expositions internationales en trois parties sur les tourbières, la première et la troisième parties se déroulant à Tromsø, dans le nord de la Norvège.

Voir cette publication sur Instagram

Un post partagé par le Musée d’Art Contemporain (@ekkmtallinn)

Parmi les points forts figurent les travaux d’Ensayos, un groupe de recherche féministe nomade international qui travaille avec les odeurs, les sons et les objets pour repenser les questions d’extinction, de dialogue interspécifique et de mémoire ; une pièce vidéo commune d’Ingrid Bjørnaali, Maria Simmons et Fabian Lanzmaier ; Le travail de Kristina Norman, présenté pour la première fois à la Biennale de Venise 2022, centré sur le capitalisme et les liens entre les tourbières estoniennes et le marché mondial des orchidées ; et le projet audiovisuel de Geir Tore Holm et Søssa Jørgensen combinant la vidéo avec le chant Sámi joik, l’une des plus anciennes traditions vocales d’Europe.

En plus de l’exposition, Tampere collabore avec le géographe culturel Piret Pungas-Kohv et le Fonds estonien pour la nature pour produire un travail d’archives sur l’histoire et les perceptions des tourbières locales – comprenant la présentation d’un extrait de la nouvelle œuvre vidéo de Magnus Skei Holmen. « Promenade des tourbières » (2024).

« Down in the Bog — Sporulation » est projeté au Musée d’art contemporain d’Estonie (EKKM) jusqu’au 1er septembre 2024.

Laisser un commentaire

5 × 4 =