À l’occasion de l’anniversaire du Débarquement, Macron et Biden en Ukraine : « Nous ne vous décevrons pas »

Martin Goujon

À l’occasion de l’anniversaire du Débarquement, Macron et Biden en Ukraine : « Nous ne vous décevrons pas »

OMAHA BEACH, France — L’esprit du jour J perdure sur les champs de bataille d’Ukraine, tel est le message que les dirigeants du monde ont délivré jeudi à l’occasion du 80e anniversaire du débarquement de Normandie, un moment charnière de la Seconde Guerre mondiale.

Les présidents américain Joe Biden et français Emmanuel Macron ont tous deux rendu hommage aux soldats qui ont combattu lors de la plus grande invasion maritime de l’histoire et ont établi des parallèles lors de leurs discours entre la lutte contre le totalitarisme de la Seconde Guerre mondiale et la lutte de l’Ukraine contre l’agression russe.

« Avec le retour de la guerre sur le sol européen… et face à ceux qui veulent changer les frontières, soyons dignes de ceux qui ont débarqué ici », a déclaré Macron, qui a prononcé un discours lors de la commémoration internationale d’Omaha Beach, qui a rassemblé plus d’une douzaine de chefs d’État et de gouvernement. « Votre présence ici Volodymyr Zelenskyy exprime tout cela », a-t-il poursuivi.

Alors que les dirigeants occidentaux se réunissent en Normandie pour célébrer la victoire sur les forces totalitaires, le continent connaît les combats les plus meurtriers qu’il ait connu depuis la Seconde Guerre mondiale, la guerre en Ukraine étant désormais dans sa deuxième année.

« Nous sommes là et nous ne vous décevrons pas », a déclaré Macron en référence au soutien militaire à l’Ukraine.

Les foules ont éclaté en applaudissements spontanés lorsque la cérémonie a commencé avec des dizaines d’anciens combattants, dont beaucoup avaient plus de 100 ans et des utilisateurs de fauteuils roulants, entrant et prenant place autour de la scène principale. Le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy a été accueilli par une salve d’applaudissements et d’acclamations enthousiastes de la part du public.

Près de 5 000 invités se sont rassemblés sous un ciel bleu limpide, ont visionné des extraits de films des combats du jour J et ont écouté des extraits de lettres de soldats. Les parachutistes se sont posés sur le sable derrière la scène et la cérémonie, qui a duré plusieurs heures, s’est terminée par un survol international.

Le chancelier allemand Olaf Scholz, le canadien Justin Trudeau, le prince britannique William et le premier ministre néerlandais Mark Rutte étaient parmi ceux qui ont assisté à la cérémonie à Omaha Beach, où ont eu lieu certains des combats les plus féroces il y a 80 ans.

Le président américain effectue un voyage de cinq jours en France, qui comprendra une visite d’État avec le président français samedi. Biden devrait s’entretenir avec Zelenskyy en marge des commémorations.

La présidence française a également publié une « Déclaration de Normandie », signée par 19 pays, qui promettent un « soutien indéfectible » à l’Ukraine « aussi longtemps qu’il le faudra pour restaurer la paix en Europe ».

Plus tôt dans la journée, Biden, qui brigue sa réélection en novembre, a averti que la démocratie était plus menacée aujourd’hui qu’à aucun autre moment depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. S’exprimant lors de la cérémonie américaine à Colleville-sur-Mer, Biden a défendu avec enthousiasme l’OTAN et l’interventionnisme américain, et a promis un soutien durable à l’Ukraine.

« Nous ne nous retirerons pas parce que si nous le faisons, l’Ukraine sera soumise et cela ne s’arrêtera pas là », a-t-il déclaré.

« Nous ne pouvons pas laisser ce qui s’est passé ici se perdre dans le silence des années à venir », a déclaré Biden. « Le fait qu’ils aient été des héros ce jour-là ne nous dispense pas de ce que nous devons faire aujourd’hui. »

Le discours de Biden a également vanté l’expansion de l’OTAN et la place durable de l’Amérique dans le monde, contrastant clairement avec son rival républicain Donald Trump.

Laisser un commentaire

cinq + 10 =