L'OBSERVATOIRE DE L'EUROPE

Libre forum des universitaires, journalistes, fonctionnaires et citoyens pour l'Europe

15,5 millions de souverainistes  19/06/2006

Il y a un an, la victoire du Non fut celle du peuple français tout entier : les partisans du oui tentèrent bien d'essayer de semer la division entre « non de droite » et « non de gauche », mais en pure perte. Parce que cette dialectique était fausse. Ce que résuma avec une grande clairvoyance Eric Zemmour du Figaro dans un article paru au lendemain du 29 mai :"Le non de droite fut le passager clandestin du non de gauche. Planqué dans la soute, il voyageait à l'œil. Le non de gauche évoquait les délocalisations, les excès du libre-échangisme mondial, les plombiers polonais et les chemises chinoises. Sans le dire, il parlait de frontières, de protectionnisme, d'autorité et d'utilité des vieux Etats-nations. Il faisait du souverainisme comme Monsieur Jourdain faisait de la prose".Le 29 mai, par-delà les étiquettes partisanes - selon l'Institut Ifop, sur les 15,5 millions de Français qui votèrent non, 8,5 étaient de gauche, 7 de droite - les Français communièrent aux vieilles valeurs que les élites voulaient leur faire abandonner. (Edito de Philippe de Villiers, 1er juin 2006)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vos commentaires sont les bienvenus, pour peu qu'ils respectent la liberté d'opinion, la courtoisie la plus élémentaire et...la langue française. Ils sont modérés et ne doivent évidemment comporter aucun propos grossier, insultant, raciste ou diffamatoire.






LE LIVRE DU MOIS - L’Union européenne est devenue la première source du droit dans chacun des États membres. Etudiants, juristes, citoyens : vous ne pouvez plus l'ignorer.