Bruxelles & notre argent
En 2007, l’usine de sucre de York a été forcée de fermer ses installations à cause d’une réduction des quotas de sucre britannique, cette diminution des quotas faisant suite à une réforme du sucre dans l’UE. Toutefois, en décembre 2007, l’usine a rouvert ses portes pendant deux jours dans le but d’obtenir une indemnisation de l’Union européenne. Indemnisation qu’ils voulaient obtenir en prouvant que l’usine est toujours en parfait état de fonctionnement. Le stratagème a été couronné de succès et la maison mère de la compagnie du sucre britannique, Associated British Foods, a annoncé que 93 millions d’euros seraient versés cette année aux deux installations. Yorkshire Post (04.12.07); Confectionery News

Lu dans la presse européenne

10/12/2008 Facebook Google + Twitter LinkedIn Google Viadeo Pinterest Commentaires (0)