Bruxelles & notre argent
De l’huile d’olive et des fruits certifiés « bios » auraient été cultivés sur une décharge haute de 10 mètres, à Puglia une région du sud de l’Italie. Les produits ont été saisis à Grumo Appula, dans la région de Puglia, par des agents du Nipaf, la branche d’investigation de la police de l’environnement et des forêts de Bari. Quatre personnes ont été interpellées par la police pour des faits de fraude. Les fermiers, afin de s’assurer l’obtention des fonds européens, envoyaient de faux certificats à l’organisme de financement et déclaraient que l’huile d’olive était « un produit de l’agriculture bio ». Les autorités locales enquêtent également sur de possibles risques pour la santé. Mara Chiarelli (09.09.08); Repubblica (09.09.08)

Lu dans la presse européenne

10/12/2008 Facebook Google + Twitter LinkedIn Google Viadeo Commentaires (0)