Bruxelles & notre argent
On avait déjà remarqué sur nos Euros, que les ponts et les portes qui y sont dessinés ne menaient nulle part. Dans un rapport datant de 2007, la Cour des Comptes européenne a révélé que la moitié des projets subventionnés par l’UE en Roumanie et en Bulgarie « ne sont pas réalisés comme prévu ». Parmi les projets ratés, la construction d’un centre pour demandeur d’asile inutilisé et inutilisable (1 million de livres sterling), un pont impossible à emprunter car aucune voie d’accès n’a été aménagée à un des côtés du pont (2 millions de livres sterling), et l’achat de bateaux pour la police des douanes qui sont impossible à utiliser par temps froid (200 000 livres sterling) L'Express (31.08.07)

Lu dans la presse européenne

10/12/2008 Facebook Google + Twitter LinkedIn Google Viadeo Commentaires (0)

Nouveau commentaire :