L'OBSERVATOIRE DE L'EUROPE

Fondé en 2005 - Plus de 2 400 articles en accès libre

S'abonner
Rss
Twitter
Facebook




mon Email :






Recherche par mots-clés


Vamos a la playa : 68% des espagnols boudent ou rejettent la constitution européenne


La légitimité démocratique de l'intégration européenne est une nouvelle fois en cause. Avec la participation la plus basse depuis 1977 en Espagne et la plus basse de toutes celles faites en Europe sur les thèmes européens (avec l'unique exception du référendum sur le traité de Nice en Irlande), nos amis espagnols ont voté "oui" à plus de 76%, mais avec seulement 42% des électeurs.




Vamos a la playa : 68% des espagnols boudent ou rejettent la constitution européenne

La Commission avait dépensé 1,3 millions d'euros pour le "Si"

Pourtant, dans le préambule de la constitution européenne, il est mentionné avec grandiloquence qu'elle n'est que la réponse des élites européennes à un ardent désir des citoyens des pays de l'Union qui en auraient été frustrés depuis des lustres.

Le peuple espagnol devait être absent lors de ces appels puisque la Commission a jugé bon de dépenser 1,3 millions d'euros dans le but de les convaincre des bienfaits de ce texte. L'inquiétude gagnait, ces derniers jours, même pour un pays "sûr". A la Commission on s'indignait à l'avance d'un éventuel relatif échec du référendum espagnol en soulignant que ce peuple pourrait au moins avoir la reconnaissance du ventre...

Le résultat de dimanche n'a en tous les cas pas désarmé nos "oui-oui" nationaux. " Ce 'oui' du peuple espagnol à la Constitution et à l'Europe est un symbole fort et montre le chemin aux autres pays qui ratifieront ce traité dans les mois à venir ", a prédit Jacques Chirac, suivi, dans des termes synonymes, par François Hollande, le premier Secrétaire du Parti socialiste.

Notez
Lu 8199 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vos commentaires sont les bienvenus, pour peu qu'ils respectent la liberté d'opinion, la courtoisie la plus élémentaire et...la langue française. Ils sont modérés et ne doivent évidemment comporter aucun propos grossier, insultant, raciste ou diffamatoire.

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 9

A la Une | On avait pourtant dit Non | Analyse | Tribune | Document | En bref | Référendum 2005 | Souvenons-nous