L'OBSERVATOIRE DE L'EUROPE

Fondé en 2005 - Plus de 2 400 articles en accès libre

S'abonner
Rss
Twitter
Facebook




mon Email :






Recherche par mots-clés


Un député européen vert pour le Non


Dans son rapport "Taking the cons out of the Constitution" (vaste programme, aurait dit le Général), le député européen vert, Caroline Lucas, fédéraliste britannique revendiquée - c'est donc elle ! - donne pourtant du projet de "Constitution européenne" une analyse remarquablement lucide, et contredit explicitement les arguments des partisans de ce texte.




Non, ce projet n'est pas un simple "toilettage" du droit européen existant, mais il fait exister le niveau supranational indépendamment des Etats et le leur rend supérieur.
Il ne renforce pas non plus le caractère démocratique de l'UE, du fait notamment de la totale marginalisation des parlements nationaux. Il grave dans le marbre constitutionnel un ultralibéralisme inspiré par la "stratégie de Lisbonne" - laquelle est un échec patent... Autant de constats qui conduisent Mme Lucas à prôner le Non.

Entre le "Non" de Mme Lucas et le petit Oui (53%) des très fédéralistes Verts français, l'écologisme européen deviendrait-il raisonnable ?

Constitution_non_Vert[1].pdf Constitution_non Vert[1].pdf  (83.37 Ko)


Notez
Lu 8181 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vos commentaires sont les bienvenus, pour peu qu'ils respectent la liberté d'opinion, la courtoisie la plus élémentaire et...la langue française. Ils sont modérés et ne doivent évidemment comporter aucun propos grossier, insultant, raciste ou diffamatoire.

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 9

A la Une | On avait pourtant dit Non | Analyse | Tribune | Document | En bref | Référendum 2005 | Souvenons-nous


Après le Brexit, reprenons la plume aux fédéralistes. Voici le nouveau traité qui sortira l'Europe de l'idéologie. "Nous peuples d'Europe..." : pour un nouveau Traité fondamental européen