L'OBSERVATOIRE DE L'EUROPE

Fondé en 2005 - Plus de 2 400 articles en accès libre

Restructuration de la dette grecque : une arme contre l'euroscepticisme ?





La Grèce entend demander à la zone euro une restructuration de sa dette, a confirmé le ministre des Finances, Ioannis Stournaras, à l'occasion du lancement de la présidence grecque de l'UE. De nouveaux crédits assortis de nouvelles conditions renforceraient l'opposition radicale dans le pays, analyse le journal économique libéral Il Sole 24 Ore : "Cette requête est de nature majoritairement politique, à la veille d'élections européennes délicates, lors desquelles la Grèce, à l'instar d'autres pays, redoute un renforcement des partis extrémistes. … L'objectif caché de cette requête, c'est qu'une éventuelle restructuration de la dette permette de prévenir le risque que représentent les partis radicaux et eurosceptiques. De récents sondages donnent gagnante l'alliance de gauche radicale Syriza (critiquée hier par Samaras pour son boycott de la cérémonie inaugurale de la présidence). Pour les partenaires européens, en revanche, il serait préférable que le débat controversé sur la dette ait lieu après les élections."  (Il Sole 24 Ore)

Notez
Lu 565 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vos commentaires sont les bienvenus, pour peu qu'ils respectent la liberté d'opinion, la courtoisie la plus élémentaire et...la langue française. Ils sont modérés et ne doivent évidemment comporter aucun propos grossier, insultant, raciste ou diffamatoire.

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 10

A la Une | On avait pourtant dit Non | Analyse | Tribune | Document | En bref | Référendum 2005 | Souvenons-nous


Après le Brexit, reprenons la plume aux fédéralistes. Voici le nouveau traité qui sortira l'Europe de l'idéologie. "Nous peuples d'Europe..." : pour un nouveau Traité fondamental européen