L'OBSERVATOIRE DE L'EUROPE

Fondé en 2005 - Plus de 2 400 articles en accès libre

Personne ne croit au sauvetage de la Grèce





L'agence de notation Standard & Poor's a dégradé lundi la note souveraine grecque pour placer le pays en défaut de paiement sélectif, en raison de la décote de la dette . Quasiment plus personne ne croit encore au sauvetage de la Grèce , déplore le journal économique grec Naftemporiki : "A part le ministre des Finances, Evangelos Venizelos, lequel peut maintenant tranquillement s'occuper de son avenir politique [il se présente à la présidence du PASOK]. Les marchés ne croient pas en notre sauvetage, pas plus que les analystes ou que nos partenaires européens, lesquels ne cessent de rappeler qu'ils doutent de la capacité de la Grèce à résoudre la crise. … Et surtout, les citoyens de ce pays qui n'ont pas le sentiment 'd'être sauvés'. Ils tentent de prendre conscience de l'ampleur des souffrances que générera le nouveau plan d'austérité. Et ce alors qu'ils ne sont pas encore parvenus à s'accommoder des blessures infligées par le premier plan de secours." (28.02.2012, l'article original) 

Notez
Lu 1710 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vos commentaires sont les bienvenus, pour peu qu'ils respectent la liberté d'opinion, la courtoisie la plus élémentaire et...la langue française. Ils sont modérés et ne doivent évidemment comporter aucun propos grossier, insultant, raciste ou diffamatoire.

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 10

A la Une | On avait pourtant dit Non | Analyse | Tribune | Document | En bref | Référendum 2005 | Souvenons-nous


Après le Brexit, reprenons la plume aux fédéralistes. Voici le nouveau traité qui sortira l'Europe de l'idéologie. "Nous peuples d'Europe..." : pour un nouveau Traité fondamental européen