L'OBSERVATOIRE DE L'EUROPE

Fondé en 2005 - Plus de 2 400 articles en accès libre

Pendant ce temps, le Parlement européen s'offre un musée dernier cri à 21 M€





Ouvert depuis le 14 octobre 2011, le Centre des visiteurs flambant neuf du Parlement européen à Bruxelles présente en 23 langues à travers des outils multimédias interactifs dernier cri les institutions européennes et notamment le Parlement européen. Avec ses "seulement" 5.400 m2, il ne rivalise certes pas avec le Capitol Hill (53.800 m2) à Washington, mais aura tout de même coûté la bagatelle de 21 millions d'euros : "En cette période d'austérité, cette humilité est de bon aloi pour soutenir un projet qui porte cependant de grandes ambitions : démontrer aux 450 000 visiteurs attendus par an que le Parlement européen est transparent et démocratique, efficace et porteur de paix" écrit sans rire un certain Pierre Talbot dans Reussir91... Allez, sans blague, on lui dit ?

Notez
Lu 1361 fois



1.Posté par barbat le 21/10/2011 12:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
chers amis
Je crois inéluctable la décadence de l'europe, et, Monsieur jean-pierre Petit (fondateur des cahiers verts de l'économie), l'explique trés bien dans son blog.Aprés deux suicides (deux guerres mondiales et la barbarie communiste et nazie) cette décadence me parait dans l'ordre des choses.Et ce n'est pas ce musée ridicule de la comission européenne à bruxelles qui va arranger les choses.Cordiallement à tous

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vos commentaires sont les bienvenus, pour peu qu'ils respectent la liberté d'opinion, la courtoisie la plus élémentaire et...la langue française. Ils sont modérés et ne doivent évidemment comporter aucun propos grossier, insultant, raciste ou diffamatoire.

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 10

A la Une | On avait pourtant dit Non | Analyse | Tribune | Document | En bref | Référendum 2005 | Souvenons-nous


Après le Brexit, reprenons la plume aux fédéralistes. Voici le nouveau traité qui sortira l'Europe de l'idéologie. "Nous peuples d'Europe..." : pour un nouveau Traité fondamental européen