L'OBSERVATOIRE DE L'EUROPE

Fondé en 2005 - Plus de 2 400 articles en accès libre

S'abonner
Rss
Twitter
Facebook




mon Email :






Recherche par mots-clés


Panne linguistique





Le Président de la Commission des Transports vient d'annoncer que le Conseil a officiellement informé le Parlement européen qu'il est impossible de lui transmettre le moindre texte législatif traduit dans toutes les versions linguistiques, comme l'impose la procédure, avant... 6 mois. En clair, si le Parlement européen veut respecter la démocratie, qui impose que chaque parlementaire puisse étudier les propositions législatives qui lui sont soumises dans sa propre langue, il devrait cesser de fonctionner durant les six prochains mois. Il est difficile de croire, alors que l'élargissement a été programmé dans ses moindres détails depuis plus de dix ans, qu'il ne s'est trouvé personne pour prévoir ce genre de difficulté. Il est à craindre que cette crise ne soit en fait organisée afin de contraindre les parlementaires à travailler, comme d'autres institutions communautaires, dans trois ou quatre langues seulement.

Notez
Lu 8376 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vos commentaires sont les bienvenus, pour peu qu'ils respectent la liberté d'opinion, la courtoisie la plus élémentaire et...la langue française. Ils sont modérés et ne doivent évidemment comporter aucun propos grossier, insultant, raciste ou diffamatoire.

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 9

A la Une | On avait pourtant dit Non | Analyse | Tribune | Document | En bref | Référendum 2005 | Souvenons-nous